Elisabeth Essodolom PALI-TCHALLA achève la réorganisation de la filière karité au Togo Featured

Written by  Aug 05, 2019

Cela fait trois années qu’elle parcourt toute la région septentrionale du Togo avec un seul objectif : réorganiser la filière karité du Togo. Ce secteur qui emploie plusieurs milliers de femmes dans les régions centrale, Kara et Savanes est longtemps restée dans l’informel et ceci au grand dam des productrice de karité elles-mêmes. 

« Il est important que les femmes se mettent ensemble pour mieux défendre leurs intérêts, car c’est ensemble qu’on est plus fort et on va plus loin », c’est en ces termes que la présidente de la Filière Karité du Togo (FIKATO) explique sa démarche qu’elle a entreprise depuis 2016. Après avoir formé une centaine de sociétés coopératives selon la loi OHADA dans les trois régions productrices du karité, Elisabeth Essodolom PALI-TCHALLA est dans la phase finale de sa dynamique. Ce week-end a pris fin à kara l’étape de la formation des Unions régionales de ces sociétés coopératives.

Après la région centrale les 26 et 27 juillet, la région des savanes les 29 et 30 juillet, c’était le tour de la région de la Kara de voire naitre son union régionale des société coopératives des la filière karité aux termes d’un atelier qui s’est tenu au palais des congrès de kara les 1er et 02 Août 2019. Les Sociétés Coopératives de la Filière karité de chaque région sont désormais réunies en une Union.

Il s’agit de L’URKARITE-CENTRALE COOP CA pour la région centrale, L’URKARITE-KARA COOP CA   pour la région de la Kara et L’URKARITE-SAVANE COOP CA pour la région des savanes. Toutes ces Unions régionales formées conformément à la loi OHADA sur les sociétés coopératives sont dirigée chacune par un conseil d’administration avec à sa tête une présidente qui coiffe un bureau de 13 membres.

 « Il s’agit d’une étape importante vers la mise en place de notre faitière nationale pour faire de la filière karité du Togo un maillon essentiel de l’économie de notre cher pays le Togo dans son processus de mise en œuvre du PND » s’est félicité la présidente de la Filière Karité du Togo (FIKATO), Mme Elisabeth Essodolom PALI-TCHALLA à l’issue de l’atelier de Kara qui a vu la naissance de L’URKARITE-KARA COOP CA. 

La formation de cest unions régionale est un pari gagné pour la présidente de FIKATO.  « C’est avant tout, pour qu’ensemble nous accompagnions le président de la République, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, qui ne ménage aucun effort pour gagner au Togo le pari de l’autonomisation économique de la Femme et de la lutte contre la pauvreté en milieu rural » a-t-elle poursuivi.

Après cette étape, on se dirige faire une faitière ou une union nationale de tous les acteurs de la filière karité du Togo.

La filière karité du Togo occupe des milliers de femmes dans la partie septentrionale du Togo. Environ 100 Sociétés coopératives sont actives dans le secteur de karité dans les trois régions productrices (Centrale, Kara et Savanes).  Ces dernières années, le secteur connait une redynamisation insufflée par la FIKATO avec le soutien de l’Etat à travers notamment le Programme d’Appui aux Populations Vulnérable, le PAPV. 

GK

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31