Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763

Togo: Quelle leçon tirer des élections municipales de juin 2019? Featured

Written by  Aug 24, 2019

Les résultats proclamés par la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) à l'issue des élections municipales du 30 juin 2019 continuent à donner des insomnies aux partis de l'opposition (extra-parlementaire) qui y ont pris part dans l'espoir de gagner quelques mairies.

En effet, sur les 1527 sièges de conseillers municipaux mis en jeu, le parti UNIR a été crédité de 923 (60,45%).
 
L'ANC et la C14 arrivent (très) loin derrière avec respectivement 136 conseillers (8,91%) et 130 conseillers (8,51%) selon les décomptes dont seule la CENI détient les détails et le secret. 
 
Pire, sur les 117 communes à doter de maires, le parti UNIR détient la majorité absolue de conseillers municipaux dans 89 communes (76,07%) toujours selon les chiffres de la CENI. 
 
Connaissant l'appétit vorace de l'UNIR, sachant la proximité (voire la complicité) des partis parlementaires (UFC, NET, MPDD, PDP, MRC) et des listes "indépendants" avec le parti UNIR, et prenant en compte l'aversion pour les alliances contre nature (vraie opposition-partis parlementaires), les 28 (24%) sièges des mairies restantes seront indubitablement partagés entre l'UNIR et ses alliés (naturels) par le jeu des coalitions ou ententes politiques dans les communes concernées. 
 
Pour rappel, les scores attribués (par la CENI) aux autres partis parlementaires (alliés à l'UNIR) sont les suivants : UFC : 44 conseillers municipaux (2,88%), NET : 33 (2,16%),  MPDD : 25 (1,64%), PDP : 7 (0,46%), MRC : 6 (0,36%).
 
*Conclusions*
Les résultats des élections municipales sont les pires cauchemars pour l'opposition togolaise (la vraie !) qui ne finit pas de payer les conséquences de sa division et désunion face à l'UNIR (sans jeu de mots !). 
 
En l'absence des réformes pouvant garantir la transparence et la vérité des urnes, l'alternance politique par les urnes semble donc une mission impossible et irréalisable au Togo ! 
 
Gageons que l'opposition togolaise (y compris le PNP qui avait boycotté les élections municipales) retiendra la leçon de leurs divisions et rivalités internes et qu'elle prendra ses responsabilités vis-à-vis des populations qui ont mis leurs espoirs en elle. 


AKP

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Saturday, 24 August 2019 08:37

Infos Sport

Facebook

Calender

« September 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30