Faure Gnassingbé Faure Gnassingbé

La proposition d'Alpha Condé fait mal dans le cercle du pouvoir de Lomé Featured

Written by  Jan 17, 2018

Le voyage des dirigeants de la coalition en Guinée et à Accra conserve gravé dans les annales de l'histoire politique du Togo. Car, il a permis d'avoir une lumière sur le dialogue voulu par le gouvernement togolais en vue de solutionner la crise qui secoue le pays. Ce dialogue peine à démarrer depuis son annonce en septembre 2017 par le gouvernement.

Alpha Condé est-il allé trop vite en besogne en fixant la date du dialogue entre les acteurs politiques togolais pour une solution pacifique à la crise qui secoue leur pays? Le vote, la réponse à cette interrogation reste l'affirmatif. Car, en attendant les deux dates, Alpha Condé s'est vite précipité. Avant de fixer la date du dialogue aux chefs de l'opposition, il a souligné que, ce sera le convoi du président ghanéen, puis que ce soit lui qui ira sur place. Et si la proposition ne convient pas au président ghanéen? En tout cas, pour les opposants, c'est la satisfaction. Et Jean Pierre Fabre l'exprime en félicitant Alpha Condé pour son implication.

«Nous repartons satisfaits. Nous allons que les discussions nécessaires à la résolution de la crise togolaise vont commencer dans les travaux après avoir surtout la mise en œuvre des mesures d'apaisement ne nous venons pas présenter une liste au président guinéen », un laissant entendre Jean Pierre Fabre. Si l'opposition est contente, au sein de l'Union pour la république (Unir) tel n'est pas le cas.

D'après les informations bien glanées, le pouvoir de Lomé n'est pas tout le contenu de la proposition de date du dialogue et surtout certains des 8 points contenus dans le communiqué de la Guinée.

Faure Gnassingbé va-t-il accepter avaler la couleuvre par la tête? Que va dire son entourage sur la proposition du prof Alpha Condé? Qui va convoquer le dialogue? Y aura-t-il alors dialogue entre togolais entre les 23 et 26 janvier prochain? La dernière décision revient à Faure Gnassingbé qui devrait convoquer les assises, allumé sur Togobreakingnews.info.

Quels sont les préparatifs qui sont faits pour que ce dialogue puisse connaître un aboutissement heureux? Autant d'interrogations que l'homme de la rue tente désespérément d'avoir une réponse, mais en vain. Pour ce dialogue, les dirigeants de la coalition étaient: le dialogue doit se dérouler entre les vrais acteurs et le gouvernement. Que se passera-t-il si d'autres entités politiques qui sont inféodées au pouvoir vont prendre part activement à ce dialogue?

Voici les 8 points forts du communiqué

la circulation libre des responsables et des militants de l'opposition sur toute l'étendue du territoire; -l'arrêt des harcèlements des responsables et des militants de l'opposition; -la levée de l'interdiction de manifester dans les villes de Mango, Bafilo et Sokodé. - l'effectivité du droit de manifester à kara; -la libération de tous les chocs politiques. Il s'agit, allumé dans le communiqué, des personnes arrêtées à l'occasion des manifestations depuis le 19 août et non encore libérées; des personnes arrêtées en dehors de toute manifestation, des membres des osc et non encore libérées (Nubueke); des personnes détenues dans l'affaire des incendies des grands marchés de Lomé et de Kara; -le levée des contrôles judicaires dans l'affaire des incendies et d'autres affaires politiques concernant le député Targone Sambrini Wakin.

Akouvi

Last modified on Wednesday, 17 January 2018 15:58

Infos Sport

Facebook

Calender

« May 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31