Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763

Candidatures aux présidentielles togolaises : La grande foire de l’hypocrisie;- le creuset de tous les profils Featured

Written by  Oct 09, 2019

A l’approche de la présidentielle, il convient pour l’histoire de ressortir tous les profils qui seront au devant de la scène pour réclamer de la part du peuple son soutien. Allons donc à la découverte des raisons qui poussent certains de nos compatriotes à se présenter aux joutes électorales pour accéder aux plus hautes charges de l’Etat.

Depuis l’instauration du multipartisme et la démocratie dans notre pays, les Togolais auront en tout et pour tout pris part à huit (8) élections présidentielles avec à la clé ce qu’il ne serait pas bon de relayer pour ne pas avoir des airs de remuer le couteau dans une plaie qui peine à se cicatriser. Il s’est passé beaucoup de chose et depuis lors,  le signe indien n’est pas pour autant conjurer. Cette situation du surplace reflète à suffisance l’angle sous lequel ces différents scrutins sont abordés par les différents candidats.

Si l’alternance peine à se réaliser, les responsabilités ne se situent pas à un seul niveau de ceux qui œuvrent à la conservation du pouvoir mais aussi et surtout au niveau du profil de ceux là qui sont cessés par leur pragmatisme insuffler la nouvelle dynamique qui pousserait le peuple à adhérer  pleinement et entièrement à ce combat. Les nombreuses occasions ont été vendangées faute de charisme et de sérieux de certains acteurs. A l’approche de la présidentielle, il convient pour l’histoire de ressortir tous les profils qui seront au devant de la scène pour réclamer de la part du peuple son soutien. Allons donc à la découverte des raisons qui poussent certains de nos compatriotes à se présenter aux joutes électorales pour accéder aux plus hautes charges de l’Etat.

 . Conservation du pouvoir et d’un système

Ce cas concerne anciennement le RPT et aujourd’hui UNIR le parti au pouvoir. Il s’agit pour les responsables et militants de cette formation politique de conserver un acquis peu importe la manière. Le pouvoir ne se donne pas à l’adversaire politique sur un plateau d’or et à UNIR, on l’a compris et on œuvre à sa conservation. A UNIR, on fait des présidentielles une question de vie ou de mort et il faut gagner pour assurer une certaine survie politique. C’est pourquoi en période électorale, le parti au pouvoir se lâche, se transcende pour un total maillage du territoire.

Tous les cadres replient dans leurs localités respectives et de leurs engagements dépendront les résultats finaux qui seront appréciés par leur patron. La conférence nationale souveraine et d’autres situations notamment les évènements de 2005 et 2017, ont comme sonné l’alerte de cette union sacrée qui doit prévaloir au sein du parti au pouvoir afin de faire face à l’équation de seul contre tous. Chaque situation ayant eu le mérite de tancer le pouvoir lui permet de se forger une nouvelle carapace pour faire face à l’adversité. 2020, s’annonce comme l’autre challenge à remporter pour la survie et UNIR semble prêt et déterminé à  conserver coûte que coûte ce trésor qu’est le pouvoir.

 

. Candidature alimentaire

Il s’agit pour les adeptes de cette ligne politique de tirer le maximum de profits de leur positionnement en tant que candidat. C’est des gens qui n’ont aucune ambition  si ce n’est de faire la politique de leur ventre. Les candidats alimentaires, se vendent aux plus offrants et n’hésitent pas à adopter des positions qui tranchent avec le bon sens. Ils savent qu’ils n’ont aucune chance de se faire adouber par le peuple mais, ils y vont qu’en même pour soigner leur embonpoint financier et monnayer leur conscience qui dans ce cas précis n’existe pas.

Comme les présidentielles antérieures, celle de 2020, fera ressurgir ces individus atypiques, ces plaisantins qui n’auront pour seul programme que leur compte en banque. Il appartient au peuple de décourager de tels individus qui n’honorent pas du tout le caractère sacré d’être candidat pour gérer les hautes charges de la République. A la fin, on les voit changer de voitures, se construire de belles villas et changer de statut social. Saprophytes ils sont, parasites ils demeureront. Il faut tout simplement s’en méfier.

 . Candidature de mépris

C’est le profil même de ces OVNI politiques. Sortis de nulle part, ils atterrissent les deux pieds joints dans l’arène électorale. D’illustres inconnus, ils  pensent à tort qu’ils sont ces messies que le peuple attend pour que l’alternance se fasse. D’ailleurs, il y en a qui se signalent déjà et cette attitude de faire frise le mépris. Face à ces gens, il y a souvent des unions qui se font pour faire fondre leur prétention et leur signifier qu’il y a déjà de bons profils sur le terrain avant leur atterrissage. Ces candidats du mépris, sont ceux qui développent des thèses qui n’ont aucune assise chez nous. Bref, ils sont déconnectés des réalités nationales et aussitôt les dégâts constatés, ils prennent leurs jambes au cou pour se retrouver dans leur pays d’accueil.

 . Les accompagnateurs

Ils sont dans la même lignée que les candidatures fantaisistes. Ils sont des candidats d’autres candidats. C’est-à-dire ils jouent aux troubles fêtes sans aucune envergure, ils sont positionnés, entretenus pour émietter l’électorat de certains pontes. Ils n’y vont pas pour ramener des résultats mais ils sont là pour jouer au second couteau et sont prêts à toutes les compromissions si cela va à l’avantage de son mandant. Quand tout devient dur, ceux sont eux qui opèrent des sorties pour brouiller des pistes, pour alourdir l’atmosphère. Ils troublent l’eau pour permettre à celui pour qui ils sont en services de pêcher. Ces accompagnateurs, ne sont pas aussi différents des candidats alimentaires puisqu’au bout du fil, leur rôle sera grassement rétribué.

 . Candidature pour soigner des CV

Il y a des ces individus qui profitent des élections présidentielles pour se forger de nouveaux profils. Pour eux, c’est l’occasion rêvée pour avoir une corde supplémentaire à son arc. Il s’agit de profiter de sa candidature pour soigner son CV. Ça ferait un peu sérieux quand on veut postuler à certaines responsabilités de mettre ancien candidat à la présidentielle de tel pays. Souvent ça marche puisque n’est pas candidat à une présidentielle qui veut. On en voit de tels imposteurs en Afrique et c’est tout simplement dommage pour la démocratie sous les tropiques. Ailleurs, n’est pas candidat qui veut mais qui peut par rapport à son back-ground mais au Togo comme dans certains pays africains, c’est malheureusement la candidature qui confère le back-ground.

Les organismes internationaux devront se méfier des profils de ces imposteurs à la recherche de leur repère. On peut aussi ajouter à ce lot, ceux qui se servent de leur candidature pour rallonger leur carte de visite. C’est l’attitude des escrocs et ils se servent de cela pour des arnaques grandeur nature. Leur carte de visite et CV font croire à des naïfs qu’ils disposeraient de bons ancrages dans le pays où ils se sont positionnés pour faciliter des affaires. Ainsi, s’ouvre grandement une ère de grande incertitude et de débrayages non contrôlés.

 . Candidature de clin d’œil

Ils sont tout feu tout flamme. Ces candidats savent pertinemment qui sera l’heureux élu mais pour eux, il y a deux options à mettre en œuvre dans l’attente d’une suite favorable. Il s’agit d’une part, de s’ériger en adversaire le plus pugnace du favori. Il faut le contredire, le mettre à nu, le contrarier dans ses plans. Il faut se constituer en épouvantail à faire peur et l’exaspération peu amener l’autre à vous dérouler le tapis rouge. Souvent, les politiques adorent rallier à leur cause de ces tonitruants challengers. De l’autre, c’est les candidats qu’on peut assimiler aux doux agneaux. Ils sont les toutous du probable vainqueur. Ils prennent cause et fait pour le meilleur profil afin que celui-ci puisse avoir un regard favorable à son endroit par rapport à sa docilité et l’exemplaire comportement dont il a bénéficié de ce candidat de seconde zone. Quand l’heureux élu s’installe, on voit ces candidatures de clin d’œil être ministre, DG, incrustés dans des conseils d’administration. On devient commerçants aussi de par sa candidature, en langage de chez nous, ceux sont les "médjiras" de la politique, les gens sans scrupules.

 . Candidature de chantage

"Arrêtez moi ou je fais les dégâts", c’est souvent le refrain de ces candidats qui sont en fait des maîtres chanteur. Tout est intéressé chez eux. On à tendance à faire croire aux autres candidats qu’on peut les faire tomber, on détient des secrets qui peuvent faire basculer le vote. Dans ce cas, il faut user de tout pour calmer ce candidat qui ne saurait traire une vache mais qui est capable de faire verser le lait. On les prend souvent au sérieux et on les couvre de tous les soins en vue de les contenir. Ce rôle de chantage n’incombe pas seulement au candidat, des individus loin de ce tumulte de candidatures peuvent s’ériger en épouvantails à faire peur. Ils sont capables du pire comme du meilleur. Les candidats sont obligés de composer avec ces appareils chanteurs afin que des casseroles noires soient soigneusement gardées loin des regards.

Ainsi, pour donner un caractère sérieux aux candidatures des présidentielles, il faut corser les dispositions surtout concernant la caution, il faut relever le tau afin que n’importe quel plaisantin ne se lève et se donner des prétentions qu’il ne mérite pas. Il faut conférer un caractère sacré à la présidence de la République et cela passe par les garde-fous qu’on poserait pour décourager d’éventuels candidats qui désacraliseraient cette fonction. Avec cet article, chaque Togolais pourrait mettre une étiquette sur les candidatures qui s’annoncent déjà. De notre silence et de notre complicité dépendront la prospérité de ces aventuriers politiques qui causent un grand tort dans l’élan d’assainissement de la politique sous les tropiques.

Source : Courrier de la République n°525

Togotimes, L’information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Wednesday, 09 October 2019 11:50

Infos Sport

Facebook

Calender

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31