No item found! Please check your config!
 

Coronavirus: Une mise au point du 06 avril 2020 du ministère de la santé qui éclaire. Featured

Written by  Avr 07, 2020

Fake News, des audios mensongers dans les groupes de whatsapp et sur d'autres réseaux sociaux. C'est le quotidien des populations togolaises depuis un moment dans cette histoire de Coronavirus. Ceux ou celles qui s'adonnent à ce vilain plaisir, ont pour objectif, maintenir le flou dans les esprits et faire croire que, le gouvernement togolais ne fait rien. Des audios circulent faisant croire qu'au cimetière de Bè-Kpota, on enterre clandestinement les morts de coronavirus et que les chiffres communiqués ne sont pas la réalité.  Tout est faux ou encore des ministres du gouvernement étaient aussi de la délégation dans laquelle, feu Aliziou avait voyagé. "Comment peut on imaginer que des Ministres soient malades et soient laissés dans la nature et surtout dans l'exercice de leurs fonctions, sachant bien qu'ils sont hautement infectant par leur contact étroit avec les autres membres du gouvernement d'une part, et d'autre part, avec leurs familles. C'est tout simplement inimaginable. A quoi servirait d'ailleurs, une évacuation dans un autre pays, surtout de la sous région, sachant qu'il n'y a pas de médicament spécifique au Covid-19 et que le plateau technique est le même dans les pays ?", s'interroge le ministre de la santé.

Dans une mise en date du 06 avril 2020, le Ministère de Santé et l'Hygiène Publique (MSHP) a fait une mise au point  dont voici l'intégralité.

Il circule sur la toile une publication selon laquelle les chiffres avancés par le gouvernement togolais sont en déphasage avec la réalité.  Je voudrais faire la mise au point suivante.

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, le Togo a mis en place, avec l'appui technique de l'OMS, un système de surveillance qui s'est montré un des plus efficaces de la sous région ouest africaine. Ce système permet de détecter des cas de Covid-19 à partir des critères de suspicion et un système de confirmation biologique. A ce jour, 06/04/2020, avec ce système, il a été détecté 52 cas confirmés desquels 3 décès ont été malheureusement enregistrés.

Ces données sont présentées et discutées chaque matin au comité technique composé de plusieurs experts et de personnes ressources. Ce sont ces données qui sont publiées officiellement.

Dès lors, il est étonnant de lire sur la toile que les chiffres avancés par le gouvernement togolais sont en déphasage avec la réalité.

-Cette même publication déclare paradoxalement que "l'on se demande si c'est la mort de 03 personnes seulement qui conduit aux mesures drastiques prises pour combattre dans le cadre de cette guerre?". Cette déclaration reconnaît que le gouvernement joue son rôle pour protéger la population, alors, comment comprendre qu'un gouvernement puisse prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger sa population puisse au même moment faire le contraire en cachant des données. Quel en serait l'intérêt ?

Aussi, aucune référence scientifique n'a donné un facteur de contamination parmi les contacts comme le déclare ladite publication à savoir: 1/3 de contaminés parmi les contacts.

-Supposons tout de même que ce facteur soit vrai, nous avons alors 300 positifs sur les 900 contacts supposés. En sachant qu'il est prouvé scientifiquement que 85 ℅ des positifs sont asymptomatiques (ne présentent pas de signes), donc 255 cas de formes asymptomatiques parmi les 300 cas obtenus du facteur avancé par ledit journal.
Il ne reste alors que 05 cas qui pourraient présentés des formes graves pouvant conduire à la mort. Alors, combien de décès auraient pu être enregistrés pour entrainer une si grande fréquence d'enterrements avec combinaisons par les services techniques du Ministère en charge de la Santé ? Il est alors facile de conclure que les chiffres avancés par le journal sont le fruit d'une spéculation pure et simple.

-En ce qui concerne la délégation de laquelle a fait partie le confrère journaliste défunt (paix à son âme), il faut se rappeler que tout être humain aspire à la vie et lutte contre la mort. Comment peut on imaginer que des Ministres soient malades et soient laissés dans la nature et surtout dans l'exercice de leurs fonctions, sachant bien qu'ils sont hautement infectant par leur contact étroit avec les autres membres du gouvernement d'une part, et d'autre part, avec leurs familles. C'est tout simplement inimaginable. A quoi servirait d'ailleurs, une évacuation dans un autre pays, surtout de la sous région, sachant qu'il n'y a pas de médicament spécifique au Covid-19 et que le plateau technique est le même dans les pays ?

Au regard de tout ce qui précède, nous pensons que l'auteur de cette publication tire ses informations d'un rêve ou d'une simple hallucination. Il devrait donc revenir sur terre et contribuer à la lutte en essayant de respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement et en essayant également de les conseiller vivement à ses les lecteurs. Il aurait contribué ainsi à la lutte contre le COVID-19. Merci.

Source: MSHP

Togotimes, L'information en temps réel


Infos Sport

Conseils des Ministres

Facebook

Calender

« June 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30