Atelier bilan à Atakpamé des activités réalisées pas les différentes plateformes impliquées dans la mise en œuvre du processus REDD+ au Togo. Featured

Written by  May 14, 2018

Le projet de soutien à la préparation à la REDD+ (P-REDD) vise à élaborer une stratégie nationale REDD+ efficace, cohérente et acceptée par tous les acteurs.

L’atteinte de cet objectif exige la mobilisation, la collaboration avec l’ensemble des parties prenantes et surtout leur implication au processus, le document du projet (R-PP) ont retenu que les Directions Régionales de l’Environnement et des Ressources Forestières (DRERF) ne servent de points focaux REDD+ au niveau des régions.

Les points focaux REDD+ sont chargés d’accompagner la Coordination Nationale REDD+ dans la réalisation des activités sur le terrain et de faciliter l’appropriation du processus REDD+ par les parties prenantes au niveau régional. Les activités du processus REDD+ ont effectivement démarré par l’atelier régional de lancement du projet REDD+ à Atakpamé, le 19 Avril 2016.

Après la mise en place du point focal REDD+ qui est la Direction Régionale de l’Environnement et des Ressources Forestières (DRERF), les différentes plateformes des organisations de la société civile (OSC) sur la REDD+ (CNODD, CF-REDD+, CNJ, CTOP…) ont vu le jour. Dès lors, tous les acteurs ont multiplié sur le terrain les actions qui s’inscrivent dans le processus REDD+ avec l’accompagnement de la DRERF/Plateaux.

Un atelier régional de partage et d’échanges entre le point focal REDD+ et les plateformes des OSC sur la REDD+ (CNODD, CF-REDD+, CNJ, CTOP) a eu lieu les 19 et 20 Mars 2017.
Cette rencontre a permis de mettre en place un cadre de concertation régional des acteurs de la REDD+. Ce cadre est composé principalement des DP Environnement, des représentants des services techniques déconcentrés impliqués dans le processus REDD+, des plateformes des organisations de la société civile sur la REDD+ (CNODD, CFREDD, CNJ, CTOP, planteurs privés), des représentants de femmes, de jeunes, la chefferie et les OP.  Un cadre de concertation a été également mis en place dans chaque préfecture.
Ces cadres de concertation devront permettre au point focal REDD+ et les autres acteurs, notamment les plateformes des organisations de la société civile, d’échanger sur les stratégies à développer, de mutualiser les ressources et les connaissances, de développer les synergies pour une meilleure conduite et appropriation du processus REDD+ au niveau de la région.  
C’est ce qui explique l’atelier de ce lundi à l’hôtel Saint Louis d’Atakpamé 165 km de Lomé sur le renforcement des capacités et assurer l’animation et le fonctionnement de ces cadres à travers des réunions de concertation.

C’est le directeur régional de l’Environnement et des  Ressources Forestières des plateaux, Commandant, Tchédré Akondo qui a présidé la rencontre.
 
Pour le directeur régional, cette réunion qui est organisée pour le développement de la synergie a pour objectif de renforcer les capacités et assurer l’animation et le fonctionnement du cadre de concertation des acteurs dans la région des Plateaux.

Le Commandant, Tchédré a salué l’effort conjugué de toutes les parties prenantes qui serait le moyen propice à La valorisation et la mise en pratique d’une gestion durable de nos ressources forestières.

Il a invite tout le monde à participer activement aux travaux de discussions et d’échanges fructueux pour une bonne réussite des activités et un suivi approprié pour une gestion durable des forêts existantes et un accroissement du patrimoine forestier du Togo.

Par notre correspondant à Atakpamé, Landrykoss
Togotimes, l’Information en temps réel

Infos Sport

Facebook

Calender

« May 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31