@crédit Photo: Pnud guinée @crédit Photo: Pnud guinée

Célébration de la journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse au Togo: La terre a une vraie valeur. Investissez-y. Featured

Written by  Jun 27, 2018

Lomé, la journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse est célébrée en différé cette année au Togo, le 26 juin 2018, sous le thème:La terre a une vraie valeur. Investissez-y. Cette célébration est organisée par le Ministère de l’environnement et des ressources forestières avec l’appui technique et financier de la FAO.

Instituée le 17 juin par les nations-unies, la journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse est célébrée chaque année pour sensibiliser l’opinion publique sur la question de désertification de même que sur les efforts à faire au niveau international.Cette journée est une occasion de rappeler à chacun que la neutralité en termes de dégradation des terres est possible moyennant un engagement fort de la communauté et une coopération à tous les niveaux.

En effet, La dégradation des terres est un processus où les conditions biophysiques de l'environnement changent en raison de l'activité humaine sur les terres. Ceci a un impact sur la productivité agricole, tout en affectant la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Les catastrophes naturelles telles que les inondations, les glissements de terrain et les incendies considérées comme des facteurs indirects, liés aux activités humaines, accentuent aussi la dégradation des sols.

Au Togo, les populations ont progressivement surexploité les ressources naturelles forestières pour assurer leur subsistance. Les aléas climatiques (sécheresses récurrentes et pluies intenses à l’origine d’inondations répétées), les déboisements massifs ont entraîné la dégradation progressive des terres.

L’érosion et la baisse de fertilité des sols, la réduction du couvert végétal, la baisse de la production agricole, la réduction de la pluviométrie et du niveau des cours d’eau, la réduction des terres de parcours, la diminution des superficies cultivables en terres par érosion et/ou par recouvrement des bonnes terres par des alluvions et/ou colluvions infertiles et aussi par la perte de la biodiversité animale et végétale, ne sontque les conséquences de la dégradation des terres de nos jours, sur l’ensemble du territoire national ; chaque milieu géographique ayant sa spécificité.

Conscient de ces phénomènes de dégradation de l’environnement, le Togo a ratifié plusieurs conventions internationales et accords multilatéraux de protection de l’environnement dont les trois conventions de la génération de Rio, à savoir: biodiversité, changement climatique et lutte contre la désertification.

Cette année, la célébration fait office de tribune pour transmettre aux populations le message du Secrétaire exécutif de la convention des nations unies sur la lutte contre la dégradation des terres et la désertification;pour sensibiliser davantage les populations sur les risques de la dégradation des terres et attirer leur attention sur l'importance de la protection des ressources naturelles. C’est également le lieu de vulgarisation des cibles nationales de neutralité en matière de la dégradation des terres mais aussi de promotion des bonnes pratiques de gestion durable des terres.

 

L'information en temps réel

 

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31