Togo/Incendie du bus de son église : Le Pasteur Adjognon a pris une décision très importante Featured

Written by  Jul 10, 2018

Le Pasteur de l’église «Le Temple du Changement» est revenu sur l’incendie qui a réduit en cendre le bus de son église devant son église dans la nuit de dimanche à lundi dernier. 48 heures après les évènements,  le pasteur a confié qu’il ne portera plainte contre X.

Ce mardi, dans une interview à www.togotimes.info, c’est un Pasteur qui se veut rassurant et tout confiant qui nous a reçu dans son bureau. Après plus d’une demie- heure de discussion sans langue de bois, Joseph Adjognon ne voit pas dans cet acte, celui venant de Dieu. Non. Et pour cause. Bien avant l’incendie du bus qui ramène les fidèles de leur lieu à  église gratuitement, un témoignage édifiant d’un voisin de l’église dit tout.

Selon Joseph Adjognon, le voisin dont le nom n’a pas été dévoilé, dit avoir vu un véhicule Patrol banalisé garé non loin de l’église autour de 23 heures. Le voisin qui trouve le véhicule banalisé suspect, est rentré à la maison, idée pour lui de revenir. Malheureusement, une fois au lit, le voisin a été pris par un sommeil. Et c’est quelques heures après qu’il est informé de l’incendie du bus du Temple du Changement. En se fondant sur ce témoignage, Joseph Adjognon  estime que l’acte d’incendie n’est pas loin d’un complot.

«L’acte n’est pas loin d’un complot. Depuis 2006 que j’achète le bus jusqu’à ce jour, de tel acte n’a pointé son nez. C’est la première fois», fait savoir l’homme de Dieu dans un air sérieux. Avant d’ajouter «ce feu ne provient pas de Dieu qu’il adore, mais d’un homme», a indiqué notre interlocuteur.  A en croire Joseph Adjognon, ce qui s’est passé ne va pas l’ébranler à vouloir quitter son pays le Togo pour s’installer au Ghana ou ailleurs, Non, rassure-t-il.

« Je n’ai pas peur de changer de pays quelque soit les difficultés ; je vais résister jusqu’à mon dernier souffle de vie», a indiqué l’homme de Dieu tout souriant. Bref c’est un homme très déterminé quelque soit ce qui se passe autour de lui. Son seul sauveur, reste le Dieu qu’il adore en toute sincérité.

A la question de savoir si son église va porter plainte contre X pour l’incendie ? L’homme sourit un peu et dit : « La police a fait son constat, l’église aussi. Mais dire que je vais porter plainte contre X, je dis non. Je ne le ferai pas », a martelé le responsable n°1 du Temple du Changement.

« Tout acte posé dans le sens du bien a une récompense ; si l’acte est destiné à nuire, cela aussi a sa récompense auprès du créateur. Moi je ne vais pas  porter plainte contre X, seul mon Dieu sait trancher. Le temps que je vais prendre pour cette démarche de plainte, je préfère l’utiliser pour prier, jeûner pour ce qui est perdu, Dieu me le rendra», a ironisé  Joseph Adjognon.

Il faut souligner que, bien avant cet incendie du bus, Joseph Adjognon a été injustement mis en cause dans une affaire de viol et de menace de mort sur plusieurs fidèles de son église. Déféré en prison, l’homme a passé plusieurs jours avant de recouvrer sa liberté.  Avec cet incendie, c’est dire que, les détracteurs de l’homme de Dieu ne désarment pas.

« Il y a un an 6 mois que j’ai été victime d’une affaire qui m’a coûté des jours en prison. Pour moi, je ne vois pas un esprit  derrière tout ce que j’endure, moi j’ai confiance en Dieu», a-t-il ajouté. Et de préciser « dans un pays, tout le monde n’est pas bête Il y a des gens intelligents, prudents comme des gens imprudents. Je ne suis pas le seul persécuté, même le gouvernement est persécuté. Notre idée n’est encore plus développée. Des gens se font des idées diverses sur les autres. (…) », a souligné M Adjognon.

La rédaction

Togotimes, l’information en temps réel

 

 

 

 

Last modified on Tuesday, 10 July 2018 17:33

Infos Sport

Facebook

Calender

« July 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31