Alerte à la fièvre Lassa: Moustafa Mijiyawa doit revoir sa copie? . Quelle type d'analyse a été faite et dont les résultats sont "négatifs"? Featured

Written by  Jul 17, 2018

L’alerte de la fièvre Lassa a circulé d’abord sur les réseaux sociaux durant des jours. Et selon les informations, un homme a est décédé dans les locaux du district sanitaire N°2 de Bè-Kpota. Cette mort doit en réalité passée inaperçue si la victime n’avait pas vomi une grande quantité de sang.

Pour ceux qui connaissent les manifestations de la fièvre puisque, d’après les recoupements, l’homme sentait une fièvre forte et c'est ce qui a conduit à la conclusion qui a sillonné les réseaux sociaux. D'ailleurs c'est cette fièvre qui serait à à l’origine du vomissement du sang d'après les proches de la victime.

L’ampleur de l’alerte suivie de la publication d’un article de nos confrères du site site (voir le lien http://www.africardv.com/societe/togo-une-alerte-de-la-fievre-lassa-en-sourdine/) a peut être conduit les autorités en charge de la santé à réagir via un communiqué. Et selon les termes du communiqué, le ministre Moustafa Mijiyawa a balayé d’un revers de la main, l’arrivée de la fièvre Lassa.

Dans le document signé par l’autorité, il est précisé que "des prélèvements…réalisés sur la dépouille afin de procéder à des analyses approfondies et déterminer la cause de ce vomissement de santé" ont donné des résultats "négatifs". Où l’analyse a été faite ? Et l’individu qui a vomi du sang, souffre de quoi ? 

En clair, la cause du décès du malade n’est pas la fièvre Lassa comme certains l’ont distillé dans l’opinion, rassure Prof Moustafa Mijiyawa dans le communiqué. Cependant, en se référant aux écrits du site africardv, tout porte à croire que, il y a un flou dans la sortie du ministre.

En faisant une analyse ligne par ligne du communiqué du ministre, l’on peut dire que, c’est un communiqué qui vient mettre du flou dans les esprits et sujet à interprétation plus que l’alerte qui a été donnée sur les réseaux sociaux. Monsieur le ministre, le  phénomène du genre arrive souvent dans ce centre de santé ? Le vomissement du sang en quantité est dû à quoi? Quels les derniers trajets de la victime avant le déclenchement de son mal? Autant d'interrogations que l'on peut multiplier à loisir. 

Le ministre Prof Moustafa Mijiyawa dans son communiqué n'a pas dit de quoi le patient est mort. Est-ce que son enterrement a été fait avant les résultats de l’analyse ? Nous posons cette question puisque, le communiqué dit que, l’enterrement de la victime a été fait dans des conditions de protections sanitaires maximales. Que comprendre dans ce sens? 

Rappelons que, la fièvre de Lassa est une fièvre hémorragique virale aiguë qui sévit en frique occidentale. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) exige des pays en cas de confirmation de la fièvre Lassa de tenir la population informée et de déclencher le plan de gestion de crise. Ce plan allie des mesures sanitaires à des campagnes de sensibilisation sur les mesures préventives et les conduites à tenir en cas de contact avec une personne atteinte ou supposée malade.

La rédaction

Togotimes, l’information en temps réel

Last modified on Tuesday, 17 July 2018 12:25

Infos Sport

Facebook

Calender

« October 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31