Affaire de trafic de faux médicaments: Au cœur du Laboratoire Tongmei. Baigne-t-il dans le faux? Est-il réellement une société écran ?. Première partie Featured

Written by  Jul 23, 2018

Les faux médicaments sont de nos jours, une plaie béante pour les sociétés africaines. Non seulement ils constituent une plaie et un danger pour la population, mais, ils constituent un manque à gagner pour nos états.

Que faire face à cette triste réalité à laquelle, les populations font face? C’est pour mener le combat contre ce phénomène de faux médicaments que des autorités de différents pays dont le Togo ne baissent pas la garde. Il arrive même des fois que, le Togo et le Bénin mènent le combat ensemble pour plus d’efficacité, les deux pays partagent une même frontière. Le mal vient d’abord de loin. De la Chine et d’autres pays asiatiques, des pays voisins comme le Ghana et le Nigeria. Bref, le parcours de ces médicaments tueurs est long, dira quelqu’un.

Si l’on admet que le trafic de faux médicaments à des origines lointaines, il n’en demeure pas moins vrai que, les sources de provenance desdits médicaments ne sont pas aussi loin de nos frontières.  Parfois, les faux médicaments viennent de l’intérieur de nos pays comme le Togo.

C’est ce qui amène le Procureur du tribunal de Cotonou, Ulrich Togbonon, parlant de trafic de faux médicament dans l’émission Médias d’Afrique le 15 juillet 2018 sur Rfi, a cité des noms.  Parmi les noms dévoilés, figure le Laboratoire Tongmei basé à Lomé au Togo. Le Procureur a qualifié cette usine, de fabrication des produits pharmaceutiques à financements chinois,  de société écran dont les médicaments proviennent de la Chine.

 Société écran

Le procureur dit je cite » il y a le laboratoire  Tongmei basé a Lome au TOGO, les médicaments de cette société proviennent de la Chine. Et de préciser que, c’est une société écran ». Aussi, indiquait-il comme certains le commentaient déjà que « Tongmei Laboratoire a donc été sanctionné par les autorités béninoises comme une société de trafic de faux médicaments".

 Cette affirmation du Procureur enflamme la toile. Et les commentaires vont bon train. La Chine étant citée comme pays de provenance de faux médicaments, TONGMEI détenu par des Chinois, le lien est vite fait. C’est normal. Et la grande interrogation que l’on doit se poser est de savoir si le Laboratoire Tongmei  fait de  faux médicaments. La société est-elle réellement une société écran comme le dit si bien le procureur ? Sur cette question la Direction Tongmei repond : "tous les produits qui sont mis sur les marchés, y compris le Bénin, chaque produit dispose de son AMM ( autorisation de mise sur le marché) du pays.Et nous n’expédions que les produits dont les AMM sont validés".

"Tout ce que Laboratoire Tongmei produit, ne sont que des produits conformes aux standards internationaux. Avec plusieurs pays desservis, Tongmei ne peut pas se permettre des actes non autorisés", avoue la direction. Aujourd’hui, cette société cumule 20 ans, signe de maturité qui en principe démontre le sérieux d’une structure qui cherche à aller loin et non reculer.

 "Notre marché s’étend à de nombreux pays: le Bénin, le Burkina Faso, le Niger, le Mali et la Côte d’Ivoire. Actuellement, nous sommes en cours d’installation au Cameroun", nous fait savoir le laboratoire. Pour ce qui est de l’écoulement des produits fabriqués par Tongmei, les responsables sont unanimes : leurs produits ne sont présents que là où on leur a donné l'autorisation.

« Nous avons l’autorisation seulement sur certains de nos produits que nous vendons dans ces pays. Chaque pays à ses priorités et exigences en matière des produits pharmaceutiques", ont avoué les responsables rencontrés lors de la visite.  Avant de nous dévoiler les différentes gammes des produits de l’usine: des antibiotiques aux antipaludiques, les antiparasitaires en comprimés, les Anti-inflammatoires en comprimés, les antidiabétiques en comprimés, les Antihypertenseurs en comprimé, les Antianémiques en comprimé, les Vitamines en injectables. Ces différents produits sont bien contrôlés. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle,  des services compétents, des  cabinets de contrôle viennent de façons régulières pour le contrôle de qualité des médicaments.

«Pour exemple, en janvier-fevrier 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a envoyé ses experts pour l’inspection de l’usine et de ses produits en collaboration avec les autorites Togolaises ( Direction de la Pharmacie du Medicament et des Laboratoire du Togo). Cette inspection a été santionnée par quelques constats dont nous avons tenu compte pour l’amélioration de l’entreprise. En février 2018,  les experts de l’UNIDO nous accompagnent également dans le suivi de la qualité», explique Mr Li, le directeur adjoint du Laboratoire Tongmei.

 Enquête

C’est pour aller au-delà des informations du procureur  que la rédaction de Togotimes.info a mené ses propres investigations.  Tongmei étant une société qui fournit des médicaments pour des pays comme le Bénin, le Mali, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d’ivoire, le Togo et bientôt le Cameroun, la sortie du procureur n’est pas passée inaperçue.

Nous avons décidé de rencontrer la direction de TONGMEI. Après des tentatives, la porte de la direction nous est ouverte. Nous avons rencontré le directeur adjoint M Li

Après des heures d’échanges,  il a voulu nous faire visiter les lieux idée donc de voir si le rôle attribué par le procureur est-il une réalité. Une visite guidée nous a permis de voir des machines à l’œuvre ainsi que le personnel.

Au terme de notre visite, nous avons eu des échanges avec  M Li. C’est Mme Deborah et Mme GAO qui ont joué  le rôle d’interprète. M. Li ne parle pas français. Interrogé sur la sortie du procureur, M Li se dit surpris. Selon lui, avant de faire de telle déclaration, il faut que l’auteur ait une idée de ce qui se fait à Tongmei.

"TONGMEI a des années derrière lui; nous sommes-là depuis 1998 et nous travaillons en toute légalité. TONGMEI  ne fait pas de faux médicaments", a indiqué M Li. avant d’ajouter "On n’a jamais vendu ni fabriqué de faux médicaments, et on ne le fera jamais".

La direction nous explique qu'elle  ne va pas rentrer dans une polémique, car la société ne se reproche de rien. « On a voulu vous recevoir parce que, vous êtes venus vers nous pour comprendre», souligne M Li.

TONGMEI Laboratoire

Le Laboratoire Tongmei, il faut le souligner, est une entreprise pharmaceutique à capitaux chinois. L’usine est enregistrée en septembre 1998 dans la Zone Franche Togolaise à Lomé. La société  possède un groupe expérimenté de gestionnaires, d’ingénieurs et de pharmaciens qualifiés. Elle travaille avec une technologie avancée sur les équipements pharmaceutiques propres aux ateliers de production.

L’usine a trois (03) grandes lignes de fabrication : les solutés massifs, les collyres et les comprimés. Aujourd’hui la ligne des comprimesest fonctionnelle et les 2 autres sont en amelioration. Cependant, lorsque nous faisons face a une forte demande, nous faisons appel a notre société mere en Chine. Mais les libérations des lots se font à TOMGMEI. Pour faire venir les produits, nous avons des autorisations d’importation et un contrôle qualité qui se fait dans l’entreprise de TONGMEI"

Dans le soucis de repondre aux besoins de ses clients, l’usine mère en Chine lui livre les produits pharmaceutiques a savoir : les collyres ,les solutes massifs en attendant la mise en marche des 2 autres lignes. Elle possède un système d’assurance qualité. Sa production est conforme aux standards internationaux des BPF.

Avec un développement de 20 ans environ, TONGMEI LABORATOIRE a tissé des liens étroits avec les partenaires locaux. Son marché s’étend sur de nombreux pays tels que le BENIN, le BURKINA FASO, le NIGER, le MALI et la COTE D’IVOIRE, sans oublier le TOGO. Le Cameroun est le dernier pays actuellement en cours pour accueillir la société.  Ce Laboratoire, est devenu l’un des fournisseurs importants de médicaments des grossistes et centrales d’achats de médicaments des pays précités. Les produits sont adoptés pour leur efficacité et leur prix.

TONGMEI LABORATOIRE inscrit son action dans une démarche d’amélioration de la santé des populations. Il veut contribuer à une prospérité durable des pays africains. Il met son savoir-faire et sa technologie au service du bien-être des peuples du continent africain.

NB: La suite de cette enquête à venir.

Julliette

Togotimes, l’information en temps réel

 

Last modified on Tuesday, 24 July 2018 11:03

Infos Sport

Facebook

Calender

« August 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31