TGT TGT

Le FTSCD sensibilise sur le blanchiment de capitaux et le terrorisme Featured

Written by  Sep 11, 2018

11 Septembre 2001-11 septembre 2018. Cela fait 17 ans déjà que le World Trade center aux états unis d’Amérique a été frappé par un attentat terroriste. Le bilan est lourd, de milliers de morts et de dégâts importants.

Pour être en communion dans le cadre de la commémoration de ce triste évènement, le forum togolais de la société civile pour le développement (FTSCD)  initie une conférence-débat. Elle est axée sur le thème "L’interconnexion entre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme en Afrique de l’ouest : quelles stratégies de sensibilisation au Togo ? ". Deux communications et deux sous thèmes sont développés lors de la conférence-débat par un expert de la cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) et le journaliste-consulTant, Michel Olabiiré da Cruz.

Le sous-thème 1 porte sur "que savoir de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ?" ; le sous-thème 2 "la mission de la CENTIF-Togo". Olabiiré da Cruz a développé dans la 2e communication, les conséquences des menaces sécuritaires sur la paix et le développement.

La cérémonie d’ouverture a été faite par le Col Baragou, représentant le ministre de la sécurité et de la protection civile. Selon le Col Baragou, la commémoration de la journée mondiale de lutte contre le terrorisme doit être pour tous les états, un moment particulier de prise de nouveaux engagements et de résolutions fortes pour passer de la parole aux actes.

Dans cette logique, il a fait savoir que, le Togo a adopté à travers son parlement en avril 2018, le projet de loi uniforme relatif à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LCB/FT). Une adoption qui se veut dit le Col, une avancée.

"Cette adoption dit-il, va permettre de renforcer les capacités d’interventions de la cellule de traitement des informations financières (CENTIF)", a indiqué le Col Baragou.

Parlant d’avancée dans son intervention, le représentant du FTSCD, le sieur BEKETI a dans son intervention fait savoir que, l’état a joué sa partition.

" Il revient aux autres acteurs d’apporter leur contribution dans la lutte  contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. C’est pour cette raison que le FTSCD  initie cette conférence-débat en vue d’apporter sa pierre à la construction de l’édifice national", a de son côté laissé entendre M Beketi.

Selon lui, la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme est une affaire de tous. C’est une action de civisme et de patriotisme », a précisé M Béketi.

Est appelé blanchiment de capitaux, toute  pratique visant à introduire dans les circuits financiers et économiques, des fonds de provenance illicite qui ont été acquis  par des manœuvres délictueuses et criminels.. Il peut s’agir du vol, le trafic de drogues, toutes sortes de délit et de crimes qui ont permis d’amasser de fonds.

Rappelons que, c'est pour  contribuer à l’édification d’une société togolaise plus démocratique engagée sur la voie du développement que des ONGs, Associations, Syndicats et Comités Villageois de Développement (CVD) ont décidé de s’organiser en une Organisation dénommée Forum Togolais de la Société Civile pour le Développement (FTSCD).

A Yao

Togotimes, l'information en temps réel

 

Infos Sport

Facebook

Calender

« September 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30