Togo: Un voleur de moto brûlé vif. Photo Featured

Written by  Nov 03, 2018

Un jeune voleur de moto a été brûlé vif alors qu’il a réussi à poignarder le propriétaire d’une moto. L’homme, plus fort que le voleur a réussi à le maîtriser. Décision: de l’essence, de l’allumette et le feu pour en finir avec.

Les faits se sont déroulés le 1er novembre dernier,  à Avénou, une banlieue de Lomé où le braquage est la course favorite de certains jeunes du milieu.Ils sont complices avec d’autres qui viennent opérer dans le coin. Et comme l’adage le dit si bien, tous les jours pour le voleur, un seul pour le propriétaire, un voleur de moto a laissé sa vie pour toujours. Mais, ses complices se sont sauvés. Leur tour viendra, fait savoir un conducteur de moto qui avait été victime de ce système.

Les faits

Un homme dont l’identité reste inconnue, est rentré de boulot. Comme tout Togolais, il faut se plier par quatre pour pouvoir joindre les deux bouts. C’est dans cet esprit que, un monsieur après son boulot, devient un conducteur de moto juste pour ratisser large et remplir un peu sa poche. Seulement, s’il savait que, en se transformant en conducteur de moto cette soirée, il ne reviendra vivant ou sans moto, il n’allait pas se jeter dans ce métier. Car, malheureusement, son énième client est un braqueur poignard dans la poche.  

Après être convenu sur le prix, le braqueur a pour destination Avénou. Le conducteur de moto ne trouve aucun inconvénient. Il remorque le braqueur pour sa destination. Une fois arrivée à destination, le braqueur comme d’habitude, sort un billet qu’il a remis au conducteur. Alors qu’il cherchait à rendre la monnaie, le braqueur qui a ses complices sur d’autres motos, sort un couteau avec menace à l’appui. Il va demander au conducteur de lui remettre la moto. Sans paniquer, le proprio n’a pas voulu se faire débarrasser. Commença alors une résistance farouche. C’est dans ce cafouillage que le braqueur est rejoint par trois autres complices. Le conducteur est poignardé sa moto emportée par les complices. Mais, la victime a réussi à maîtriser  un des jeunes bandits. Ses cris de détresse ont attiré l’attention d’autres secours qui l’ont aidé à mettre le feu sur l’individu. Tous les jours pour le voleur, un seul pour le propriétaire. Un de moins parmi les 7 millions de Togolais.

NB : La vindicte populaire n’est pas à encourager mais il y a des situations exceptionnelles comme le cas de cet homme, père de famille qui veut nourrir sa petite famille au bout de sa sueur.

TGT

Togotimes, L’information en temps réel

Last modified on Saturday, 03 November 2018 12:51

Infos Sport

Facebook

Calender

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30