Togo: Un élève décède en pleine punition. Les faits Featured

Written by  Nov 08, 2018

Un collégien en classe de 6e est mort lundi dernier alors qu’il exécute une punition du surveillant de l’établissement. Les parents portent plaintes, la gendarmerie togolaise mène une enquête.

C’est un décès de plus que l’on pourra éviter mais à cause de l’exagération de certains enseignants particulièrement les surveillants, le pire est arrivé.  Le drame est survenu au collège d’enseignement général (CEG) de Cacavéli, à Agoé, une banlieue populaire de Lomé.

L’information rapportée par le site Togoscoop, renseigne que, l’élève âgé de 12 ans a rendu l’âme alors qu’il est en train d’exécuter la punition à lui infligé par le surveillant. Le défunt dont le nom n’a pas été révélé par le site, est puni parce qu’il a eu une discussion avec l’un de ses camarades. C’est suite à cette discussion que le surveillant a puni l’élève. Deux versions sont servies. Une première version, celle des camarades du défunt fait savoir que, le surveillant a demandé au défunt d’arracher un tronc d’arbre à l’aide d’une hache en guise de punition. Et malheureusement, c’est en pleine exécution de sa punition que la hache lui aurait cogné mortellement la tête.

Si jusque-là, cette version n’est pas officialisée, on comprend mal comment, un père de famille, surveillant de son état, puisse demander à un enfant de 12 ans, de prendre une hache et arracher le tronc d’un arbre. Si cette version serait confirmée, d’ailleurs, bon nombre de ses camarades s’accordent à reconnaître cette version des faits, les parents sont en droit d’aller loin dans cette affaire pour que justice soit faite. La seconde version, celle de la direction du CEG Cacavéli prend le contre-pied de la première.

Selon la direction, il n’est pas demandé à l’élève d’arracher un tronc d’arbre, mais de sarcler une portion de la cour de l’établissement. « Et c’est au cours de cette punition qu’il est tombé. Et le temps de lui apporter  un secours, le pire est arrivé. Ce dédouanement de la part de la direction est systématiquement rejeté par les élèves de l’établissement que nous avons eu à interroger.

« Faux rétorque un élève qui n’a pas voulu que son nom soit cité par peur. Notre interlocuteur nous confie que, la direction a menti. Il a vu le défunt en train d’arracher le tronc d’arbre et non avec une houe », nous confie cet élève.

Et Togoscoop d’ajouter « De plus, l’établissement est accusé de non-assistance en personne en danger. Car selon les informations, la scène qui s’est produite autour de 10h, il a fallu attendre jusqu’à 11h30          avant que l’élève ne soit conduit à l’hôpital. Trop tard : les médecins n’ont eu qu’à constater le décès de l’enfant.  Par ailleurs, alors que le décès de l’enfant a été constaté autour de 11h30 il a fallu attendre plus de deux heures plus tard avant que les parents ne soient informés ».

Avec Togoscoop

Nous y reviendrons

Togotimes, L’information en temps réel

Last modified on Thursday, 08 November 2018 12:21

Infos Sport

Facebook

Calender

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30