Togo: des anciens hauts cadres de la NSCT interpellés et gardés à la gendarmerie de Lomé. Featured

Written by  Feb 08, 2019

D'importantes malversations financières décelées à la nouvelle société cotonnière du Togo suite à un audit portant sur l'exercice 2014. L'enquête  a permis de mettre la main sur de gros poissons qui sont actuellement dans la cage de la gendarmerie de Lomé

L'information est déjà porté à la connaissance du gouvernement togolais qui en conseil des ministres mercredi dernier sous la supervision de Faure Gnassingbé, a débattu de la question en divers.

Ce sont les ministres chargés de l'économie et des finances, de l'agriculture et de la justice qui ont rendu compte au Conseil des ministres, de l'état d'avancement du dossier relatif à la gestion financière de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo ainsi que les mesures prises pour rassurer les producteurs.

Dans sa parution de jeudi dernier, l’Hebdomadaire La Nouvelle Tribune revient sur le sujet et titre "« Rebondissement à la NSCT: Les prisonniers du coton".Et de préciser: "C’est une affaire des plus rocambolesques"

Le journal dans son développement du sujet, révèle qu'"une perquisition est déjà menée au domicile d’un haut cadre de la NSCT, perquisition qui dit le journal, a permis aux services de la gendarmerie et de la brigade anti-corruption, de mettre la main sur la somme de 28 millions FCFA".

A ce jour, l'enquête a conduit à l'arrestation de sept personnes. Parmi elles, des anciens hauts cadres de la NSCT. "L’atmosphère est des plus délétères dans la boîte présentement. Les arrestations pourraient se poursuivre dans les prochains jours, l’enquête n’ayant pas été bouclée, renseigne La Nouvelle Tribune..

Rappelons que la NSCT a été créée suite à la dissolution le 23 janvier 2009 de la SOTOCO, secouée notamment par la mauvaise gestion et le détournement. Grâce à des réformes, cette nouvelle société d’économie mixte — où l’État togolais détient 60% des parts, les 40% restant revenant aux producteurs de coton — a redonné vie à la filière coton qui joue un rôle très stratégique dans l’économie togolaise.

La NSCT ambitionne sur 10 ans, à travers un document d’orientation stratégique élaboré avec l’appui de la Banque mondiale d'atteindre d’ici 2022, au moins 200.000 tonnes de coton-graine de 95% de premier choix, avec un rendement moyen de 1600 kg/ha et produire plus 85% de coton fibre de qualité de tête.

Depuis 2009, la production cotonnière s’est relevée progressivement, tombée à 28.000 tonnes de coton-graine en 2009/2010.

Alors, la production est passée de 28.000 à 46.244 tonnes de coton-graine entre 2009 et 2011. Elle est ensuite passée à 79.510 tonnes, puis à 80.594 tonnes avant de connaître un léger fléchissement à 77.850 tonnes en 2013/14.

La campagne 2014/15 a connu un important rebond, passant à 114.000 tonnes de coton-graines avant de retomber à 81.000 tonnes pour la campagne 2015/16.

Pour le compte de la campagne 2017/2018, il a été produit 117.000 tonnes de coton-graine contre 108.000 tonnes la campagne précédente, soit une progression de 8%.

Nous y reviendrons

Togotimes, L'information en temps réel

Joindre la rédaction au numéro 00 228 99 67 27 57

Infos Sport

Facebook

Calender

« April 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30