Ogou : Les exploitants des PTFM solaires à l’école des techniques de transformations des produits agroalimentaires Featured

Written by  Feb 22, 2019

Une trentaine de personnes  notamment  les exploitants des PTFM et des animateurs des partenaires de mise en œuvre du programme prennent part du 21 au 23 février à Atakpamé, à un atelier de formation des exploitants des PTFM solaire de la région des Plateaux sur les techniques de transformation des produits agroalimentaires.

Organisée par le Programme National de développement de la Plateforme Multifonctionnelle (PN-PTFM) en collaboration avec le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC), l’objectif est de renforcer les capacités des femmes gestionnaires des PTFM sur les techniques de transformation des produits agroalimentaires et la commercialisation des produits qui en découlent.

Durant trois jours, les formateurs,  Oubéda Sabi, Ali Papavi Francis et Gbingbara Mondjouni vont outillés les participants sur des modules à savoir : ce qu’est une activité de génératrice de revenu, son importance et les acteurs dans lesquels on peut mener les AGR ; les chaines de valeurs et la place qu’occupe la transformation des produits dans les chaines de valeurs ; les diagrammes de transformation du manioc et du soja ; l’analyse du produit fabriqué au laboratoire et la certification ; l’emballage son importance, les différents types d’emballages et leurs caractéristiques ; les stratégies de commercialisation des produits.

L’atelier vise à accompagner les femmes dans la mise en place de petites unités de transformation des produits agroalimentaires et devenir des micros entrepreneurs en milieu rural contribuant ainsi au développement économique de leur milieu.

Ce programme a été initié par le Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse sous l’impulsion du Chef de l’Etat a indiqué, M. Gbingbara Mondjouni, expert en suivi-évaluation du Programme National de développement de la Plateforme Multifonctionnelle. Le but est d’alléger les travaux des femmes et d’accroitre leurs revenus afin de contribuer à l’amélioration de leur condition de vie. Il s’agit au-delà de l’installation, de faciliter le décorticage du riz et toutes les activités ménagères menées et qui nécessitent une transformation pour qu’elles gagnent en temps a ajouté  M. Gbingbara Mondjouni.

Par notre correspondant à Atakpamé, Landrykoss

Togotimes, L’information en temps réel

 

Infos Sport

Facebook

Calender

« May 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31