Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Première image de la route Lomé Vogan Anfoin Première image de la route Lomé Vogan Anfoin

Route-Lomé-Vogan-Anfoin : Les premières images qui donnent de l’espoir à une population Featured

Written by  Apr 02, 2019

Les travaux de  réhabilitation et de renforcement de l’axe Lomé-Vogan-Anfoin confiés à l’entreprise chinoise, C RBC sont toujours en cours. Beaucoup se demandent à quand exactement la fin des travaux. Cette question se justifie au regard de l’allure des travaux. Si officiellement rien n’est dit, ce que l’on sait, c’est que, un tour de Kégué jusqu’à Vogan le constat est clair: les travaux évoluent rapidement

Abandonée par CECO Btp après l’évaporation de 26 milliards de Fcfa, la route Lomé-Vogan-Anfoin connaît actuellement de progrès avec les chinois. Les cris de détresse des acteurs de la société civile, des riverains et des usagers de la nationale N° 34 vont connaître bientôt leur fin.  Et pour cause. La route Lomé-Vogan-Anfoin, après près plus de 2 ans de souffrance à cause de la mauvaise gouvernance et des rétrocommission, est en cours de réhabilitation. La rédaction de Togotimes a fait un tour sur le terrain. Et grande fut notre surprise de contacter que, les travaux de la route s’effectuent en trois parties avec une avancée considérable que voici :

-Du pont du grand contournement jusqu’à la zone minière

-de la zone minière de Kpogamé jusqu’à Akoumapé

-Vogan jusqu’à Anfoin.

Là où les travaux avancent énormément, c’est dans le secteur de la zone minière jusqu’à Hahotoé station d’essence Oando.

Sur le terrain, nous avons constaté que, les travaux à ce second niveau sont fins prêts et les préparatifs pour mettre le goudron sont en cours. En témoigne cette photo (voir l’image illustrative). Considérée comme une roue maudite au Togo,  les sorciers chinois sont à l’eouvre pour dégager le mauvais sort.

La route Lomé-Vogan-Anfoin commence à prendre forme. Actuellement, sur le second front, les caterpillars de la société CRBC sont à Akoumapé depuis dimanche sous le chaud soleil en train de creuser les caniveaux.

A Hahotoé, les caniveaux avancent et à  cette allure, les souffrances des riverains, les poussières et autres seront derrière la population.  Cependant, HAPLUCIA doit faire vite pour que les faussaires soient connus avant que l’ouvrage ne s’achève.

Pour ce qui est des souffrances des populations, la rédaction ramène ici, un article de nos confrères Le Correcteur du 04 Décembre 2017.

Togo, Trop de morts sur la voie Lomé-Vogan : Mettre fin à l’hécatombe

 « Agbavou arrive ! ». Presque tous les usagers de la route Lomé-Vogan connaissent ces mots qui les interpellent sur le passage des véhicules transportant du carburant illicite. Ils sont remarquables par leur passage en trombe, qui n’a rien à envier au rodéo ou au film western.

Véhicules sans plaque d’immatriculation, ils blessent, tuent et ramassent tout sur leur passage. « Nous les usagers de cette route, on n’en peut plus. Voilà des vies humaines fauchées par ces fous de la route », a lancé en sanglot une femme d’une quarantaine d’années dans la foule des gens dimanche dans la matinée à Sichem, peu après Avéta dans les parages de Zéglé. Un véhicule transportant du carburant illicite en direction de Lomé venait de faucher quatre motocyclistes allant vers Vogan. Comment cela est-il possible ?

La colère est perceptible. Les quatre corps dont un enfant de dix ans étaient à terre. Avant même que les sapeurs-pompiers n’arrivent, un blessé, la tête fracassée, a déjà rendu l’âme. Quant aux trois autres transportés vers Lomé sous nos yeux larmoyants, on ne connaît jusqu’ici leur sort.

Les accidents de la circulation, c’est presque tous les jours sur la route Lomé-Vogan avec ses lots de morts. En cause, les semi-remorques chargeant du sable à Dalavé et Sadayamé et surtout les véhicules transportant du carburant illicite qui s’approvisionnent souvent sur le Lac Togo à Togoville, le fleuve Zio à Abobo et Kpomé-Apéyémé. D’autres viennent depuis Agomé-Glozou. Cette voie est devenue une route privilégiée des trafiquants.

Auparavant, les accidents sur cette voie sont très, très rares. Mais aujourd’hui, des usagers meurent tous les jours. Le plus révoltant, des forces de l’ordre corrompues jusqu’à la moelle épinière, sont visibles ça et là et ne se contentent que des rackets, 1000F par-ci, 2000F par-là pour laisser passer ces véhicules de carburant illicite, sans plaques d’immatriculation qui sont plus que des véhicules prioritaires. Plus grave, cette voie Lomé-Vogan est aussi laissée à l’abandon depuis plus de trois ans. Assez ! Colonel-ministre Yark de la Sécurité, sortez de votre silence pour arrêter l’hémorragie.

Source : Le Correcteur No.793 du 4 décembre 2017

A Y L

Togotimes, L’information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Tuesday, 02 April 2019 08:36

Infos Sport

Facebook

Calender

« July 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31