Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Rentrée académique  2019-2020: Le gouvernement rassure, les syndicats se réjouissent des efforts; les résultats du dernier concours imminents etc. Lors de la rencontre avec les acteurs sociaux (syndicats et fédération du secteur de l'éducation)

Rentrée académique 2019-2020: Le gouvernement rassure, les syndicats se réjouissent des efforts; les résultats du dernier concours imminents etc. Featured

Written by  Sep 11, 2019

L'accalmie qui a régné durant l'année scolaire 2018-2019, fruit des efforts du gouvernement togolais et les syndicats du secteur, conduit le gouvernement et les acteurs sociaux (syndicats, fédération du secteur de l'éducation togolaise)  à poursuivre l'exécution des termes du protocole d'accord d'avril 2018 relatif au secteur de l'éducation.  Le but, préserver le climat de paix pour une bonne réussite de la nouvelle année scolaire à l'image de celle  qui s'est achevée en toute beauté.

A la primature mardi dernier, le premier ministre, Selom Klassou entourés de deux ministres, Gilbert Bawara de la fonction publique et Tairou Bagbiègue de l'enseignement technique étaient face aux responsables des syndicats du secteur de l'éducation au Togo. A cette rencontre qui vient à quelques heures de la nouvelle rentrée scolaire, quatre points à l'ordre du jour:- 1-l'état de la mise en oeuvre du protocole d'accord d'avril 2018 relatif au secteur de l'éducation; -2-l'apurement du reliquat des cotisations de prélèvement opérés sur les émoluments des enseignants  auxiliaires avant leur intégration dans le cas des fonctionnaires; -3-la proclamation des résultats du dernier concours dont la date est imminente et sur les perspectives  de voir comment peut-être organisé un autre concours et 4-les reformes pour adapter le contenu aux élèves enseignants pour adapter à la réalité du moment. Les discussions se sont déroulées dans un climat de respect mutuel.

"Comme nous le savons tous, l'année scolaire commence  à un moment, prend fin pour une courte durée et reprendre.(...). Dans quelques semaines, nous aborderons la nouvelle année scolaire pour nos différents  apprenants au titre  de l'année 2019-2020. Et comme toute organisation, toute activité, il faut toujours se préparer,(...). C'est dans cette perspective  que vous êtes invités cet après-midi pour que nous puissions très rapidement faire le point de l'année écoulée avec brio grâce aux efforts des  uns et des autres, voir le protocole d'accord signé en avril 2018, sa mise en oeuvre, voir également les autres perspectives notamment  le protocole d' accord qui doit exister entre l'état  et les confessionnels, même sans cet accord, l'amélioration envisagée est déjà en branle. C'est le décor qui doit nous permettre de voir comment tirer de l'année écoulée  pour pouvoir préparer l'année qui s'annonce". C'est en ces termes que  M Klassou a planté le décor à ses invités.

Avec ce décor, les responsables des syndicats ont tour à tour exprimé leur préoccupation. Les échanges, francs et directs, ont permis aux syndicats de reconnaître les efforts qui sont faits par le gouvernement pour l'année 2018-2019. Et le souhait des syndicats, c'est que les efforts soient poursuivis pour que, l'année académique qui s'ouvre dans quelques jours, connaissent aussi le même sort que celle écoulée.

M Selom Klassou, dans ses interventions, a tenu à rassurer les acteurs de l'éducation, car grâce aux efforts de tous, les résultats de fin d'année ont comblé les attentes.

"Vous avez reconnu que dans la mise en oeuvre du protocole d'accord de 2018, le gouvernement a  fait beaucoup d'efforts. Mais dans la vie et dans le monde, il n y a pas un seul pays où on dira, tout est fait et qu'il n y a plus rien à faire. Et donc, nous en sommes conscients et vos propos l'ont relaté que, que ce soit dans le secteur de l'éducation confessionnelle. Naturellement vous avez reconnu que, sans avoir signé cette convention, certains avantages  qui auraient dû contenir dans la convention, ont commencé par voir leur application. Nous allons continuer à travailler ensemble pour que vos enseignants comprennent que, vous ne jouez pas à un double jeu. C'est inscrit dans notre agenda d'aller  vers la concrétisation de cette convention", a fait savoir M Klassou à l'assistance.

S'agissant de l'intégration des enseignants dans le secteur du public, le premier ministre a relevé certaines réalités qui sont liées du fait que, certains enseignants recrutés, pour compléter les dossiers en vue d'être reconnus au niveau de la fonction publique et des finances, c'est la croix et la bannière. Et M Klassou a donné l'exemple du dernier cas lié aux enseignants recrutés il y a un an. "Est ce que vous pouvez croire qu'il y en a certains n'ont complété leur dossier? Quand on le dit, les gens croient que c'est de la blague", détaille le PM en lançant un appel aux syndicats à jouer un rôle de sensibilisateur aux syndiqués.

Sur les primes, M Klassou a donné les chiffres de ce qui a été fait. En 2018, dit le PM, c'est un milliard de Fcfa  qui a été décaissé; en 2019, c'est 2 milliards Fcfa qui a été débloqué.

"Si des efforts se sont au niveau des primes, ensemble et collectivement, nous devons penser aussi aux infrastructures. La réalité dans certains villages est là. L'état a l'obligation de mettre tous les enfants, les enseignants dans les mêmes conditions de travail", relève M Klassou.

Il a abordé la question liée à la caisse nationale de sécurité sociale (Cnss). Et sur cette question, les responsables des syndicats sont unanimes que beaucoup de pas sont faits par le gouvernement. A ce jour, ce qui reste à payer à la CNSS reste 81 millions Fcfa. "Là, je pourrai vous dire que les efforts vont se faire pour que, au plus tard début de l'année 2020, le gouvernement va apurer ce dernier pas", rassure M Klassou.

La proclamation des  résultats du dernier concours. "Elle  va être imminente", a laissé entendre le chef du gouvernement.

"Dès que nous aurons proclamés les résultats du dernier concours, peut-être que sans tarder, vous connaitrez la date du prochain concours. L'espoir est permis", a indiqué M Selom Klassou estimant que, tout sera fait en adéquation avec la disponibilité des ressources.

Abordant le dernier point, le ministre Gilbert Bawara est revenu sur la professionnalisation du métier d'enseignant que le Togo a voulu mettre en place.

Dans cette optique, il a été envisagé en dehors des ENI et de l'école normale d'Atakpamé, d'instaurer des filières de formation dans les universités. Mais, cette volonté de créer des filières rencontre certaines difficultés et en même temps  quelques problèmes ont surgi à l'école supérieure. Cela a amené à une restructuration du système de formation des enseignants et des formateurs.

"Il s'agit beaucoup plus d'une idée, son opérationnalisation se fera en continuant  d'associer l'ensemble des acteurs du système éducatif et également en privilégiant le dialogue et la concertation", a fait savoir M Bawara.

Pour le ministre Bawara, l'objectif recherché  vise à définir les missions et les cahiers de charge des institutions  à caractère publique s'occupant de la formation des enseignants et des formateurs; de déterminer le statut du personnel de ses instituions afin d'éviter un certain nombre de difficultés qui ont été  constatées et relevées ces derniers temps.

Au terme de la rencontre, les  responsables des syndicats sont sortis encouragés par le maintien du fil du dialogue et surtout de l’engagement du gouvernement.

«Nous sommes sortant plus ou moins satisfaits, parce que, la grande partie des problèmes contenus dans le protocole d’accord sont résolus», s’est réjoui, M Kirong. Même son de cloche avec Atsou Atcha, de la coordination syndicale des enseignants du Togo (CSET). «Nous sommes rassurés que le protocole d’accord sera respecté. J’espère que tout ce que nous avons eu à discuter ici, va trouver application, parce que de là, dépendra l’accalmie que nous voulons », a souligné de son côté M Atsou Atcha.

 TGT

Togotimes, L’information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Wednesday, 11 September 2019 07:14

Infos Sport

Facebook

Calender

« September 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30