Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763

Agriculture: Saisonnier à la NSCT jusqu’en 2017, il devient proprio d’une ferme de 6 ha et lance un appel à la jeunesse togolaise Featured

Written by  Oct 07, 2019

Grâce au projet d’appui au secteur agricole (PASA), GBEBE Komi Patrick dispose des volailles, des bovins, des chèvres  et moutons dans un espace protégé et équipé de trois hangars, de panneaux solaire. Alors que, le jeune au début éprouvait des difficultés pour s’en sortir.

"J’ai un début difficile jusqu’au jour ou le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage à travers le e Projet d’appui au secteur agricole (PASA) me vienne en appui avec 3.000.000 Fcfa. Une première avance de 1.750.000 Fcfa m’a été donnée avec une participation de 20%", témoigne à notre reporter au cours d’une discussion à bâtons rompus.

Si au départ, l’on ne pouvait pas compter au bout des doigts les têtes de volailles et autres, aujourd’hui la ferme dispose plus de 1.021 volailles, 65 bovins et 103 volailles bicyclettes. A son actif, 4 employés dans sa ferme. L’homme ne veut pas s'arrêter là. Il nourrit l’ambition de renforcer les activités de la ferme dans les jours avenir par l’agriculture.

Né d’un père et de mère commerçante,  GBEBE Komi Patrick,  a créé la ferme GBEKOPE, un groupement Agropastorale *OSSAN* en Ifè à Koto-Copé dans le canton de Datcha dans la préfecture de l’Ogou.

Son amour pour le domaine n’est pas le fruit du hasard. Au cours des échanges avec notre reporter, GBEBE Komi Patrick avoue qu’il s’est très tôt intéressé à l’élevage dès son enfance au côté de son père GBEBE Messanh dans le village d'Amoutchou, une localité située environ 19 km de la ville d’Atakpamé

GBEBE Komi Patrick a passé la grande partie de son temps à la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) comme saisonnier jusqu’à 2017 ou il décida de créer sa propre ferme GBEKOPE sur une superficie de 6 hectares. GBEBE Komi Patrick a sollicité du gouvernement la construction d’un forage d'eau pour l’approvisionnement de la ferme.

Tout souriant, il n’a qu’un seul message à l’endroit des populations togolaises surtout la jeunesse. A l’endroit des jeunes, il lance une  invite afin qu’elle se lance dans l’élevage et dans l’agriculture. Car, dit-il,  la terre ne trompe jamais.

Pour rappel, selon le ministère en charge de l'Elevage, de 2011 à 2017, le PASA a permis de passer d’un départ de 300 000 têtes de bœuf à 475 000 têtes, et de 1,5 millions à 4,2 millions d’ovins et caprins. De son côté, la production de volaille a connu une hausse de 14,5 millions de têtes, pour un nombre de têtes de volailles de départ de 8 millions.

Soulignons que,  le PASA a été lancé au Togo depuis 2011. Avec l’appui du Groupe de la Banque mondiale, le Projet d’appui au secteur agricole (PASA) avait fait l’objet d’une mission de supervision, qui s’est ouverte le lundi 3 juin 2019 à Lomé. Cette mission, 13ème du genre, était menée conjointement par le gouvernement togolais et l’institution de Bretton Woods.

Les travaux étaient centrés sur l’état d’exécution des principales composantes du financement additionnel du PASA, et la formulation de recommandations. Avec des focus sur les progrès réalisés, les résultats obtenus, les indicateurs de performance atteints, ainsi que le niveau d’exécution du Plan de travail et de budget annuel 2019

Par notre correspondant dans les plateaux, Landrykoss

Togotimes, l’information en temps réel    


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Monday, 07 October 2019 16:38

Infos Sport

Facebook

Calender

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31