A Atakpamé, Faure Gnassingbé et les cotonculteurs parlent le même langage FEG, photo prise Kpélé Kponvié le 12 janvier 2020

A Atakpamé, Faure Gnassingbé et les cotonculteurs parlent le même langage Featured

Written by  Jan 13, 2020

A Atakpamé -environ 180 Km de Lomé- Faure Gnassingbé et les cotonculteurs parlent le même langage. S'il nourrit l'ambition de créer un lendemain radieux pour l'épanouissement des cotonculteurs, il a fait savoir au second que,  les mécanismes qui sont mis en place par le gouvernement pour que le secteur du coton ait de bons jours devant lui ne seront pas efficaces s’il n’y a ni paix, ni sécurité. "S’il n’y a ni paix ni sécurité, vous ne pouvez pas vaquer librement à vos occupations. Si vous me soutenez, nous allons relever ces défis", promet Faure Gnassingbé...

Le président togolais a entamé ces derniers jours, des visites dans certaines contrées du pays. Après le Bas-Mono et Nyita dans la préfecture de Vo samedi dernier, Faure Gnassingbé était à Agou et Kpélé-Kponvié dimanche dernier. Et les sorties du président ne s'arrêtent pas là. Ce 13 janvier 2020, il était à Atakpamé où il a rencontré sur initiative de la Fédération nationale des groupements des producteurs de coton (FNGPC)en vue d'exprimer sa gratitude au chef de l'État pour avoir relancer la redynamisation de la filière depuis 2009. Là-bas,les échanges avec le chef de l'état se sont bien déroulés et M Faure Gnassingbé a fait des promesses.

La rencontre d'Atakpame, faut-il le préciser, est à mettre à l'actif de la FNGPC qui a souhaité exprimer sa gratitude au chef de l'État pour avoir relancer la redynamisation de la filière depuis 2009.

Face aux cotonculteurs, M Gnassingbé est revenu sur les grands défis auxquels le Togo est confronté le secteur du coton fait face. Oui, les défis existent réellement et M Faure Gnassingbé n'est pas prêt à reculer mais à apporter des solutions avec le concours des acteurs. "Notre rêve, c’est de passer à l’étape supérieure, celle de la transformation du coton en fils et des fils aux tissus et des tissus aux vêtements que nous portons. C’est le défi que nous devons relever aujourd’hui et que nous avons inscrit dans le Plan national de développement (PND)", lance M Faure Gnassingbé.

Pour le président, une telle ambition n'est possible que, lorsque la production du coton sera augmentée. Comme ambition, le Togo a prévu parvenir à l'horizon 2022, atteindre 200.000 tonnes de coton graines. "(...). Il faut que demain, nous puissions vendre des vêtements, des tissus" a indiqué M Gnassingbé. Avant d'ajouter "Nous avons pu rencontrer des investisseurs et ils nous ont clairement dit qu'ils pourraient venir s'installer au Togo mais que la production est insuffisante. Même s'ils s'installent au Togo, notre production devrait être complétée par la production des pays voisins. Mais je crois fermement que nous pouvons faire beaucoup plus et que nous arrêterons de vendre notre coton comme nous le faisons aujourd'hui".

Face aux cotonculteurs, M Gnassingbé s'est engagé à convaincre les autres partenaires que sont: les banques, les assurances, le MIFA, etc.

"Les investisseurs cherchent aussi une terre parce que les pays où ils investissent sont devenus très chers. Ils cherchent des pays où la main d'œuvre est bon marché. Justement, nous nous avons besoin d'emploi. Ces emplois qui sont en train de quitter d'autres pays nous voulons qu'ils viennent au Togo," a souligné le présient togolais.

TGT

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on Monday, 13 January 2020 16:22

Infos Sport

Facebook

Calender

« January 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31