No item found! Please check your config!
 

L'armée camerounaise rompt le silence après l'arrestation au Togo des soldats camerounais dans un braquage (Officiel) Featured

Written by  Mai 30, 2020

L'armée camerounaise enclenche contre les militaires arrêtés au Togo les procédures réglementaires, disciplinaires et administratives qui sont prévues par les textes en vigueur dans les forces de défense dans les délais prescrits. Par ailleurs, le chef de division de la communication dans un communiqué renseigne que, les "enquêtes sécuritaire et judiciaire, sont ouvertes et conduites par la division de la sécurité militaire et la légion de gendarmerie du centre. Ceci, pour permettre de préciser tous les contours de ce que le communiqué qualifie de "graves agissements". Lire l'intégralité du Communiqué en Image.

Cinq (05) braqueurs camerounais dont deux (02) militaires sont dans les mailles de la police togolaise. Ils étaient arrêtés alors qu'ils cherchent à braquer un homme d'affaires togolais à bord d'une grosse cylindrée en vue de satisfaire une obscure commande.Après leur présentation à la presse,c'est autour de l'armée camerounaise rebondir sur la question.En effet dans un communiqué du chef de division de la communication du ministère de la défense en date du 30 mai 2020 dont copie est transmise à Togotimes, les autorités sécuritaire du Cameroun font savoir ce qui suit: "des premières  investigations menées par les services compétents du ministère de la défense, il ressort que les trois militaires en indélicatesse notoire avec le service et présumés avoir contribué ou directement participé aux actes incriminés, sont déjà clairement identifiés".