Togo:Le fleuve Kpendjal emporte deux agents de prévention et de lutte contre l'extrémisme violent Featured

Written by  Oct 09, 2020

Le comité interministériel de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent est frappé par un deuil. Deux de ses agents sont emportés par les eaux du fleuve Kpendjal. Les faits remontent au 08 Octobre 2020.

Au Togo deux agents du comité interministériel de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent  (CIPLEV) sont morts par noyade. Il a fallu des heures durant pour retrouver les corps dans le fleuve Kpendjal, nord-Togo plus précisément dans la région des Savanes. Le décès des deux agents est confirmé officiellement par le ministère togolais de la sécurité et de la protection civile. 

Dans quelle circonstance ce drame par noyade est survenu? Difficile de dire avec exactitude les faits. Mais, selon les informations premières, les deux agents, paix à leur âme, étaient allés se baigner. Et c'est au cours de la baignade que le drame est survenu.  L'un a constaté que,son second se noie et a voulu porter secours. Malheureusement dans leur tentative, les deux se sont noyés. et, cela a mal tourné.  «Le scénario est que l’un a voulu sauver l’autre tombé dans l’eau, et sont tous morts.

Cette information n'est pas aussi loin de des premières explications du ministère de la sécurité. "Le scénario est que l’un a voulu sauver l’autre tombé dans l’eau, et sont tous morts, explique le ministère de la sécurité.

Il faut rappeler que, depuis un certain moment, le nord-Togo est confronté à des pluies diluviennes qui ont fait des morts. La fréquence des pluies a augmenté le niveau des fleuves et le Kpendjal n'est pas épargné.

ENCADRE

Le CIPLEV est crée par décret présidentiel. Il a pour mission d’éradiquer ou réduire sensiblement  la propagation de l’extrémisme violent dans les zones vulnérables ou à risques en donnant aux communautés de base les outils et le soutien dont elles ont besoin pour résister  au fléau, puis renforcer la coopération et la collaboration entre l’administration, les forces de défense et de sécurité et la société civile pour une prévention plus efficace   de l’extrémisme violent.

Sur le terrain, le comité composé des cadres des ministères de la sécurité et de la protection civile, des droits de l’homme, de l’affaire sociale, des affaires étrangères, de l’administration territoriale, de la justice.., aura à mener entre autres les actions comme évaluer la menace et identifier  les zones  à risques ou affectées, recueillir  des données sur les besoins prioritaires des zones à risques ou affectées, sensibiliser la population en général et celle  des zones à risques en particulier, écouter les populations vulnérables ou vivant dans les zones à risques  de façon permanente à travers  des échanges  et des visites de terrain afin d’apporter des réponses holistiques à leurs préoccupations et de marquer la présence de l’Etat.

TGT

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on vendredi, 09 octobre 2020 17:29

Infos Sport

Conseils des Ministres

Facebook

Calender

« October 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31