Des enseignants volontaires au sein de l'ANEVOTO en colère, déposent une doléance et brandissent une menace de cessation de travail Featured

Written by  Oct 14, 2020

Au Togo, la rentrée scolaire est officiellement prévue le 26 Octobre 2020. A quelques jours de cette rentrée en pleine crise liée au Coronavirus, les enseignants volontaires ne sont pas prêts à reprendre le chemin si le gouvernement ne prend pas en compte deux points de leur revendication. Pour devancer les évènements, ils déposent un préavis de cessation de travail  au ministre  des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat (MEPSTA).

L'association qui défend la cause des enseignants volontaires du Togo, interpelle le ministère de tutel et attire son attention sur deux points contenus dans la lettre. Les deux points que le bureau de l'association juge très important, demande aux autorités  "l’intégration directe de tous les Enseignants Volontaires ayants un diplôme requis à la fonction publique avant la rentrée 2020-2021; et la prise en charge des enseignants volontaires n’ayant pas encore un diplôme requis en plus d’une assurance maladie et une prime covid 19.

Au cas où ces deux points ne trouveraient pas satisfaction, la prochaine rentrée covidée sera faite sans les enseignants volontaires. Une cessation, explique t-on dans la lettre déposée au ministre pour exiger la mise en application des deux points cités ci-dessus.

"Vu le besoin et l’expérience acquise par les enseignants volontaires au fil des années,Vu  les  propositions  de  la  base  en  rapport  avec  le  temps  qui  reste  avant  la  rentrée scolaire prochaine, le  Bureau  National  des  Enseignants  Volontaires du  Togo,  par  la présente, manifeste  son intention d’appeler ses membres à la cessation de travail dès le premier jour de la rentrée scolaire pour exiger jusqu’à satisfaction:-1-L’intégration directe de tous les Enseignants Volontaires ayants un diplôme requis à la fonction publique avant la rentrée 2020-2021; 2-La prise en charge des enseignants volontaires n’ayant pas encore un diplôme requis en plus d’une assurance maladie et une prime covid 19", lit-on dans la note au ministre.

Voici pour vous l'intégralité de la lettre

                                                                                                                                                            Anié, le 12 octobre 2020

A.N.E.VO.TO(Association Nationale des Enseignants Volontaires du Togo)

Contacts::90 70 81 84/9934 12 344

e-mail::Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                                                                                  A Son  Excellence  Monsieur  le  Ministre  des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat(MEPSTA)–Lomé.

Objet: Préavis de cessation de travail.

Excellence Monsieur le Ministre,

Vu  l’arrêté intermistériel  N°  00445  MFPTRAPS/  MEPS  du 30  janvier 2020  portant ouverture d’un concours national  de recrutement des enseignants fonctionnaires,

Vu  l’échec dans  la prise  en  charge  des  enseignants  volontaires  par  le  programme Novissi pendant le confinement,

Vu les lettres du 10 septembre et du 05 octobre 2020 adressées respectivement au Premier Ministre   et au   Ministre   des Enseignements   Primaire,   Secondaire, Technique   et   de l’Artisanat(MEPSTA),

Vu  la  vulnérabilité perpétuelle des  enseignants  volontaires  accentuée  par  la pandémie de coronavirus,Vu l’augmentation du nombre des cas de contamination et de décès lié au covid 19 dans notre pays,

Vu le besoin et l’expérience acquise par les enseignants volontaires au fil des années,Vu  les  propositions  de  la  base  en  rapport  avec  le  temps  qui  reste  avant  la  rentrée scolaire prochaine,

Le  Bureau  National  des  Enseignants  Volontaires du  Togo,  par  la présente, manifeste  son intention d’appeler ses membres à la cessation de travail dès le premier jour de la rentrée scolaire pour exiger jusqu’à satisfaction:

1-L’intégration directe de tous les Enseignants Volontaires ayants un diplôme requis à la fonction publique avant la rentrée 2020-2021,

2-La prise en charge des enseignants volontaires n’ayant pas encore un diplôme requis en plus d’une assurance maladie et une prime covid 19.

Dans  l’espoir d’un règlement rapide  de  la  situation,  veuillez  agréer  Monsieur le  Ministre, l’expression de notre haute considération.

Pour le Bureau National,

SONDOU Florent,

Le Président National.

Ampliations:1 Primature1 UNESCO1 UNICEF1 OIT1 UTAPE4 Centrales syndicales


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on mercredi, 14 octobre 2020 17:06

Infos Sport

Conseils des Ministres

Facebook

Calender

« October 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31