Sponsoring de grands évènements sportifs: Sergio, sur les traces de Nike et Adidas Featured

Written by  May 10, 2018

 

Les ballons de compétition, griffées Sergio, ont été fort appréciés des joueurs et des techniciens. L'innovation introduite dans ce genre de compétition par Serge Tété Bénissan, promoteur de la marque Sergio, a été encore remise

La  marque des couronnés, royalement, s'installe dans la prestigieuse sphère des équipementiers sportifs africains. Sergio, avec classe et assurance, s'est engagée, après son lancement officiel le 29 décembre 2017, dans la dure bataille de la conquête du marché régional et continental. En multipliant les preuves d'un impeccable professionnalisme qui draine plus d'admirateurs que de détracteurs. Hier Sergio, aujourd'hui Sergio.

Encore, et peut-être, pour longtemps... Après son brillant impact sur le tournoi UFOA Ouest B – Dames, qui s'est déroulé à Abidjan du 14 au 24 février 2018, Sergio a été sollicité - avec respect et considération - par les responsables de l'UFOA Zone A aux fins de sponsoriser l'édition 2018 de la Coupe des moins de 20 ans. Pari de nouveau réussi, au-delà des attentes des organisateurs, avec en prime un Georges Weah conquis, et acquis. Sergio, visiblement, est en train de poser ses empreintes dans celles des ténors mondiaux du giron des équipementiers, à savoir Nike et Adidas.

Dans une affiche finale inédite, la Gambie s’est offert le trophée du tournoi en battant au Complexe Samuel Kanyon Doe de Monrovia, acquis à la cause des locaux, le Liberia, par 2-1, au terme d'une rencontre âprement disputée. L'équipe nationale togolaise de la catégorie n'était pas représentée à ce tournoi, mais la présence de la marque Sergio a pu magnétiser l'attention des togolais sur cette compétition. Bien évidemment, Sergio, tout comme à Abidjan, était Sponsor équipementier de la compétition. Le Logo de la marque, tel un flambeau peint aux couleurs togolaises, illuminait affiches, kakémonos et panneaux publicitaires.

La part du contrat de BenSergio International, société promotrice de la marque Sergio, a été respectée avec brio, et les engagements dignement respectés. Arbitres, encadreurs et superviseurs ont été habillés Sergio aussi bien en maillots de compétition que d’hôtels. De même que les ramasseurs de balles.

Les ballons de compétition, griffées Sergio, ont été fort appréciés des joueurs et des techniciens. L'innovation introduite dans ce genre de compétition par Serge Tété Bénissan, promoteur de la marque Sergio, a été encore remise: les meilleurs joueurs de tous les matches disputés ont reçu des trophées. Mais cette fois-ci, des trophées individuels estampillés « Sergio » ont été décernés aux meilleurs gardien, joueur et buteur du tournoi. L'un des trophées, celui de meilleur joueur de la compétition, a été décerné personnellement par Serge Tété Benissan au libérien Allen Njie.

Réactions

Au terme de cette compétition, c'est une forte pluie d'éloges qui s'abat sur la marque Sergio et son promoteur. Le premier convaincu et satisfait des prestations de Sergio reste une personnalité de mille prestiges, l'ancien ballon d'or devenu chef d'Etat du Liberia, Georges Weah. A l'ouverture du tournoi, Serge Tété Benissan a eu l'insigne honneur de lui offrir un maillot griffé Sergio floqué du numéro 14. Malgré son emploi du temps surchargé, le ministre des Sports libérien s’est fait violence pour accorder une audience spéciale à Serge Bénissan. « Nous avons été conquis par le partenariat conclu avec la marque Sergio et nous sommes fiers du résultat » a déclaré Bojang Jammeh, le secrétaire général de l’UFOA A après la finale. Pour sa part, Serge Benissan, à la fin de la compétition, s'est déclaré entièrement satisfait. "Nous avons eu des contacts fructueux pour notre marque", a-t-il confié.

Et après???

La publicité, le matraquage médiatique, la capacité à verser aux équipes sponsorisées des contreparties conséquentes, la ponctualité dans la livraison, la qualité des différentes offres, les innovations, voilà la feuille de route qu'on peut considérer comme la clé de voûte du succès sur le marché des équipementiers sportifs.

Sur son chemin vers l'éclosion et la confirmation, Sergio a déjà payé moult fois le prix du manquement à certaines de ces obligations sus-évoquées. La société aurait tiré de bonnes leçons, et réussi en un laps de temps à colmater les brèches en se donnant véritablement les moyens de ses ambitions, ce qui peut justifier aujourd'hui sa fulgurante ascension. En attendant de gravir, sans précipitation, les paliers de la croissance, puis de la réputation.

Ces derniers mois, seul Sergio, la couronne royale flanquée sur chaussures, vêtements, sacs, ballons de foot, tapettes, chasubles... règne sur les stades de la sous-région, réussissant un retentissant exploit que ses devanciers, en plusieurs années d’expérience, n’ont jamais essayé et réalisé . La marque togolaise a réussi à mettre sous éteignoir des concurrents tels Tovio, Airness, Qelemes. Plusieurs clubs au Togo, Bénin, Ghana, Côte d’Ivoire et équipes nationales sont déjà Sergio, et bon nombre se bousculent au portillon de la nouvelle marque en vogue.

Source: Symphonie N°117 du 09 mai 2018

Togotimes, Tél 00228 99 67 27 57 / 98 99 00 98 

Last modified on Thursday, 10 May 2018 09:06

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31