Blaise Matuidi  parle de la finale Russie 2018: "On est tellement proche de cette coupe qu'on a envie de la toucher" Featured

Written by  Jul 13, 2018

À deux jours de la finale de la Coupe du monde entre l'équipe de France et la Croatie (dimanche, 17h00), Blaise Matuidi a expliqué ce qu'une telle rencontre représentait pour lui et pour les Bleus. «On a tous rêvé de jouer des matches comme ça», a-t-il confié ce vendredi.

«Que l'équipe de France doit-elle faire pour battre la Croatie ?

On doit jouer notre jeu comme on l'a fait jusqu'à présent. On a fait de très beaux matches, notamment à partir de la phase à élimination directe. On a une équipe qui sait bien défendre ensemble. À la récupération du ballon, on est très forts pour faire des attaques rapides. On sait jouer aussi parfois en attaques placées, on l'a démontré. Il faudra être concentrés, parce qu'en face, il y aura une grande équipe et des joueurs de très haut niveau qui ont beaucoup d'expérience. Il faudra être attentifs face à ces joueurs dangereux qui ont beaucoup de qualité.

Pensez-vous que les matches à rallonge disputés par la Croatie, avec la fatigue accumulée par les trois prolongations jouées, auront une importance sur le résultat de la finale ?

Pas du tout. On n'est pas dans cette optique de se dire qu'ils ont joué trois prolongations. Lors du dernier match, ils ont fini en trombe, on avait l'impression qu'ils jouaient leur premier match, c'était assez incroyable. Je ne pense pas que les matches précédents seront un handicap pour eux.

Dans quel état d'esprit êtes-vous avant cette finale ? Ressentez-vous une forme d'excitation ? Comment dormez-vous la nuit ?

Pour l'instant, bien. J'espère que ça va continuer. Pouvoir disputer la finale d'une Coupe du monde, c'est un rêve d'enfant qui se réalise aujourd'hui. On est tellement proche de cette coupe qu'on a envie de la toucher. Mais avant, il y a 90 voire 120 minutes à jouer. Il va falloir tout donner. C'est le match de notre vie. On a tous rêvé de jouer des matches comme ça. À nous de mettre tout en oeuvre pour réaliser ce rêve.

«Il faut qu'on aborde cette finale comme les autres»

Après la finale de l'Euro perdue en 2016, quelles seront les erreurs à éviter ?

On n'a pas le même groupe. Il est plus jeune, avec beaucoup d'insouciance. Ça nous a servis. Je n'aime pas trop revenir en arrière mais contre l'Allemagne (victoire 2-0 en demi-finales à l'Euro), quand on avait gagné, on était euphoriques, à juste titre, mais un peu trop. L'environnement faisait que c'était le cas. Là, on est conscients que rien n'est joué. L'adversaire voudra gagner, tout autant que nous. On a plus d'expérience. On va essayer de se servir de ça pour faire un grand match et avoir la victoire au bout.

N'avez-vous pas peur que cette insouciance des jeunes se transforme en pression ?

On a vu que les plus jeunes avaient beaucoup de maturité. Ils savent faire la part des choses. La pression doit être là mais positive, elle ne doit pas nous inhiber. Elle a toujours été positive. Cette insouciance sur le terrain nous a permis de faire de très bonnes choses. Même si c'est une finale, il faut qu'on l'aborde comme les autres matches, et tout donner pour atteindre le Graal ultime.»

Source: l'équipe

Togotimes, l'information en temps réel

 

Infos Sport

Facebook

Calender

« August 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31