@crédit DR @crédit DR

Affaire de viol incriminant le CR7: Un troisième sponsor prend ses distances avec la star portugaise. Featured

Written by  Oct 12, 2018

Dans l'affaire de viol qui accable Ronaldo, son avocat avait fait savoir qu'il n'y a  pas eu de viol mais une relation consentie. Seulement, voilà, tout porte à croire que dans cette affaire, le CR7 commence à perdre ses sponsors. Le 3e vient de le lâcher

Le monde serait-il en train de s’écrouler autour de Cristiano Ronaldo? Après EA Sports l’éditeur du jeu FIFA et Nike son équipementier, un troisième sponsor prend ses distances avec la star portugaise.

Une semaine après la réouverture d'une enquête de police aux États-Unis visant la superstar du football mondial, le feuilleton s'est poursuivi ces dernières heures: d'une part avec des informations de presse au Portugal éclaboussant le Real, qui a promis des poursuites pour diffamation, et de l’autre, le groupe Unilever, derrière le shampoing Clear, qui se préoccupe de la suite de cette affaire.

Après EA Sports l’éditeur du jeu FIFA 19 dont il est l’ambassadeur, puis Nike, l'équipementier avec lequel il est lié à vie, la multinationale Unilever basée à Rotterdam (Pays-Bas) a publiquement formulé des réserves sur la poursuite de sa collaboration avec le joueur de 33 ans. “Les allégations sont profondément troublantes et nous suivons de près la situation”. Ce qui ressemble fort à un désaveu.

Ronaldo, transféré cet été de Madrid à la Juventus Turin, est accusé de viol par Kathryn Mayorga, une Américaine de 34 ans, qui affirme dans une plainte au civil avoir été victime d’une agression sexuelle perpétrée par le footballeur le 13 juin 2009.

Last modified on Friday, 12 October 2018 11:58

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31