No item found! Please check your config!
 

Equête exclusive/Transfert du Togolais THIBAULT KLIDJE à Bordeaux: Vers une suspension à vie du joueur et ses complices? Featured

Written by  Avr 20, 2020

Transfert relais, fraude, escroquerie, tentative d’assassinat Bordeaux menacé de sanctions, le joueur et ses complices pourraient être sanctionnés par la FIFA à vie.

ENQUÊTE EXCLUSIVE /TRANSFERT DU TOGOLAIS THIBAULT KLIDJE A BORDEAUX :

.Transfert relais
. Fraude et Escroquerie
.Tentative d’assassinat
. Bordeaux menacé de sanctions

.Le joueur et ses complices pourraient être sanctionnés par la FIFA à vie

Romain Molina, écrivain, et journaliste sportif a accusé les Girondins de Bordeaux de pratique de transfert-relais, une pratique illégale interdite par la FIFA. Il a évoqué le cas du transfert de l’Algérien khacef naoufel et plus précisément il est revenu sur le cas du transfert de l’international togolais Klidjé Thibault qui selon lui avant d’être engagé à Bordeaux, a été transité par un Club de D3 au Congo Brazzaville.

A vrai dire, comment un joueur peut-il quitter la D1 TOGO, pour aller signer en D3 à Brazzaville ? Est-ce logique ? Alors que ce même joueur a passé des essais aux Girondins de Bordeaux en mai 2019.

Selon nos investigations cette pratique mafieuse et illégale fut réalisée grâce à la complicité des agents et des dirigeants du club Bordelais. L’agence Sport back de Nicolas Onisse, Youcef Boudjemai, l’agence A-MiG Mak International Group de l’agent Mawuli Kwaku AVORGAH et Souleymane Cissé, le directeur technique des Girondins de Bordeaux tous seraient impliqués dans cette fraude massive.

Si cela est confirmé, ces personnes risqueraient gros car cette pratique est interdite par la FIFA et les Girondins de Bordeaux pourront se voir interdit de recrutement par une sanction de la FIFA.

Si les personnes impliquées souhaitent nous donner un droit de réponse, notre rédaction sera à leur disposition.

On se souvient de sa signature chez le club bordelais il y a quelques mois déjà. Mais ce qu’on avait oublié c’est le battage médiatique qui avait eu lieu autour. Et aujourd’hui, cette affaire remonte à la surface suite aux révélations de diverses infos compromettantes.

Rappelons les faits

En 2019, Bordeaux montre de l’intérêt pour la jeune pépite de Gomido. Des tests sont prévus, une rencontre a également lieu entre M. Avorgah (agence Mig Mak International), Souleymane Cissé (directeur technique général de Bordeaux) et des agents de Sportback. En mai 2019, Thibault passe les fameux tests à Bordeaux. Selon les premiers retours faits à M. Avorgah, les tests n’auraient pas été concluants.

Peu de temps après les ennuis commencent. M. Avorgah constate que Thibault veut se libérer de son contrat avec lui. Il est assigné en justice puis convoqué à la FTF de même que Thibault pour statuer sur l’annulation de son contrat car Thibault était mineur au moment de la signature. Finalement il obtient gain de cause et la FTF maintient  le contrat le liant au joueur international espoir togolais.

Le nœud du problème

Visiblement selon le site d’information wolesport, Thibault dont l’envie de signer à Bordeaux était plus fort que tout a choisi une voie dangereuse. Pour M. Avorgah, il aurait été mal conseillé par Sportback et Souleymane Cissé qui ont mis en place une manœuvre frauduleuse pour le faire signer à Bordeaux. Thibault quitte le Togo et signe pour 6 mois en D3 amateur Congolaise au Mbilla Fc.
Pour M. Avorgah, il s’agit clairement d’un transfert relais organisé pour l’escroquer.

Les transferts relais sont des transferts interconnectés entre deux clubs qui font transiter un joueur par un championnat où les réglementations et suivis sont faibles avant de le retransférer peu de temps après dans le véritable club intéressé. Cette pratique est condamnée par les règlements de la Fifa car en réalité, ici par exemple, les frais de transferts que Bordeaux a payés à Mbilla FC n’auraient servi qu’à remplir les poches de Souleymane Cissé et Sportback.

Il se disait même que le joueur ayant été stoppé alors qu’il voulait signer à Bordeaux, s’est retrouvé sans club pendant plus de 6 mois. Mais officieusement et on le découvre enfin, il avait probablement fait l’objet d’un transfert relais.

L’étau se resserre sur les dirigeants bordelais

En effet, Eduardo Macia, directeur du football à Bordeaux, est dans la tourmente pour fraudes et transferts frauduleux. Il est accusé d’avoir signé Naoufel Khacef (recruté presque au moment que Thibault) en passant par une femme qui n’était pas agent de joueur. Le journaliste libéral Romain Molina décrit même la femme comme étant en réalité une coiffeuse.
Et parmi les transferts concernés, celui de Klidje Thibault y figure également. Le jeune espoir aurait donc flirté avec la limite en se faisant embarquer dans un transfert relais douteux pour pouvoir signer à Bordeaux. Le journaliste français Romain Molina l’a affirmé dans une émission radio récemment également.
Ainsi, de son propre aveu, il aurait passé 6 mois dans ledit club. Qui plus est on ne trouve nulle trace de ses matchs joués à Mbilla, rien d’étonnant puisque le club est en division amateur. S’il s’avère que le joueur a bien été complice d’un transfert relais, les conséquences pourraient être très graves car la Fifa est très sévère dans ce genre de dossiers.

Ce qui peut plaider en faveur de Thibault, c’est qu’il n’aurait sûrement pas fait une telle erreur sur sa page s’il était vraiment complice de la fraude. Mais ça, seul l’avenir nous le dira. En attendant, les soucis à Bordeaux sont bien réels et des têtes vont tomber, reste à savoir si celle de notre jeune espoir Klidje Thibault tombera également.

Quant à M. Avorgah, tout ceci ne fait que confirmer ses dires pour le moment. Dans une récente interview, Thibault l’accusait notamment d’intimidations sur sa personne. Même si les médias ou le club bordelais ne le prenaient pas beaucoup au sérieux dans ses accusations, il a continué à révéler les malversations au sein de Bordeaux et Sport back et pour le moment, l’histoire lui donne raison. Affaire à suivre de très près, et ce dernier serait même menacé de mort par certain membres de la famille du joueur.

L’international togolais qui aurait reconnu que son transfert est frauduleux risque gros de la part de la FIFA, était obligé de révéler sur sa page facebook à travers un post illustré par une photo du club MBILA.  La FIFA qui s’est saisie de l’affaire va agir bientôt.

Source: Lerepublicain-infos

Togotimes,L'information en temps réel

Last modified on lundi, 20 avril 2020 11:53

Infos Sport

Conseils des Ministres

Facebook

Calender

« June 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30