Maroc: Elle a étranglé son enfant de 3 ans jusqu’à ce que mort s’ensuive et tente de mettre le feu à son domicile. Featured

Written by  Jan 06, 2021

Les habitants de Safi au Maroc n'en reviennent pas. Là-bas, c'est une mendiante qui a mis fin à la vie de son enfant, le benjamin âgé de 3 ans. Dans un moment de folie, elle l'a étranglé  jusqu’à ce que mort s’ensuive. Comme ce lundi après-midi, où elle était sortie de chez elle, avant de revenir moins d’une demi-heure plus tard pour préparer à manger, quand elle s’est subitement déchaînée contre son enfant de 3 ans, qu’elle a sauvagement étranglé avec une corde, pour ne lâcher prise que quand il avait rendu l’âme. Immédiatement après, elle tenta de mettre le feu à son domicile, mais elle fut maîtrisée par ses autres enfants, avec l'aide de certains voisins, qui l’en empêchèrent, alors qu’elle était prise de pleurs et cris hystériques.. Lecture

Elle vit de la mendicité avec à sa charge, 7 enfants. Et l'on ne sait pas ce qui lui est arrivée lundi dernier quand, la mendiante a tué par strangulation son enfant âgé tout juste de trois ans.

La meurtrière, âgée de 45 ans d'après les informations recoupées, vivait des conditions sociales et psychologiques difficiles avec ses sept enfants.

Leur survie dépend seulement des fruits de la mendicité et à l'assistance de ses voisins généreux.Assabah, le journal local qui donne les détails, la meurtrière donnait de temps à autre des signes de maladie mentale.

Comme ce lundi après-midi, où elle était sortie de chez elle, avant de revenir moins d’une demi-heure plus tard pour préparer à manger, quand elle s’est subitement déchaînée contre son enfant de 3 ans, qu’elle a sauvagement étranglé avec une corde, pour ne lâcher prise que quand il avait rendu l’âme. Immédiatement après, elle tenta de mettre le feu à son domicile, mais elle fut maîtrisée par ses autres enfants, avec l'aide de certains voisins, qui l’en empêchèrent, alors qu’elle était prise de pleurs et cris hystériques.

Alertés, des éléments de la gendarmerie royale se sont aussitôt rendus sur les lieux du crime, qui a eu lieu dans un douar situé à cinq kilomètres de Safi, et transporté le corps de la petite victime à la morgue de l’hôpital provincial. La meurtrière a été, elle, placée en garde à vue, en attendant le complément d’enquête puis sa comparution devant la Cour d’appel de Safi.


TGT

Togotimes, L'information en temps réel

Last modified on mercredi, 06 janvier 2021 08:24

Infos Sport

Conseils des Ministres

Calender

« January 2021 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31